lundi 20 novembre 2017

Saga : Beautiful, tome 1 : Beautiful Bastard ★ Christina Lauren

Publié chez : Pocket
Date : 2014
Pages : 315
Prix : 6.95 euros. 
Tome 1 : Beautiful Bastard

Lu durant août 2017.
          Genre : Bit-lit.          

>> Saga : Beautiful.

Brillante et déterminée, Chloé n’a qu’un problème dans la vie : son boss, Bennett, revenu prendre les rênes de l’entreprise familiale de Chicago après un séjour en France. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est odieux mais… magnétique.
Bennett, lui, découvre en sa collaboratrice une jeune femme aussi ravissante qu’exaspérante, et qui n’entend rien sacrifier à sa carrière.
Entre eux, c’est l’affrontement immédiat, mais aussi le désir obsédant, dévastateur. Ensemble, ils vont enfreindre une à une toutes les règles qu’ils s’étaient imposées.
À une seule fin : se posséder…



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de coeur août 2017


Acheté d'occasion, j'étais curieuse de lire ce premier petit tome de la saga. Alors oui, on est trèèèèès loin d'un style littéraire fantastique, mais alors bon sang, que c'est addictif ! J'ai tout simplement dévoré et adoré ! 

Chloe Mills est une jeune stagiaire préparant son Master travaillant pour Bennett Ryan, un patron plutôt égocentrique, tête à claques et tyrannique. Pourtant, entre eux, existe une véritable tension sexuelle. Si bien que, quand Bennett Ryan fait des avances à Chloe, cette dernière n'y résiste pas. Seulement voilà, ces deux personnes ne s'aiment pas vraiment... vraiment ? 

J'ai trouvé ce livre absolument hilarant. Pour une fois, on ne retrouve pas un héros torturé et triste, vivant dans son coin. Et nous n'avons pas de jeune femme niaise, loin de là ! Les deux héros sont en pleine forme et ne se gênent pas pour se balancer les pires insultes à la figure. Néanmoins, il y a quand même un certain attachement qui les lie et l'histoire devient mignonne, mais reste assez drôle. 

Le duo Bennett/Chloe a donc été en grande partie responsable de cette bonne lecture et leur relation m'a rendu addict. Je voulais toujours voir où cela aller les mener. Bien heureusement, le livre étant assez court on peut donc facilement le dévoré. 

Il y a ÉNORMÉMENT de scènes de sexes ! Je crois même que l'on peut dire qu'il y en a à tous les chapitres ou presque. Si cela peut gêner, pour ma part ça ne m'a pas déranger, ça a donné du piment à l'histoire et la tournure de ces scènes étaient toutes assez drôles. 

Christina Lauren (auteurs à quatre mains), ont créé un petit phénomène avec cette série. Ce premier tome est absolument délicieux à lire ! J'en suis fan ! Elles ont une écriture assez bonne, loin d'être poétique, elles savent jouer avec les moments mignons de Chloe et les moments hot et le language sexuel de Bennett. Je suis fan !

Pour conclure, je vous dirai simplement de foncer lire cette série, c'est vraiment sympa et ça nous détends vraiment. L'histoire est drôle, pétillante, rythmé et délicieuse !  M.G Spyreading  

samedi 7 octobre 2017

Saga : Le monde de la chasseuse de la nuit, tome 2 : L'étreinte des ténèbres ★ Jeaniene Frost

Publié chez : Milady (Bit-Lit)
Date : 2012
Pages : 432
Prix : 8.70 euros. 
Tome 2 : L'étreinte des ténèbres

Lu durant août 2017.
          Genre : Bit-lit.          

>> Saga : Le monde de la chasseuse de la nuit.

Kira Graceling, détective privé à Chicago, aurait dû passer son chemin. Mais son sens du devoir lui interdit d'ignorer les gémissements de douleur qu'elle entend. La victime, Mencheres, est un maître vampire qui pensait n'avoir plus rien à découvrir de la vie. Jusqu'à ce que Kira entre dans la sienne : intrépide, adorable et humaine, elle n'hésite pas à braver la mort pour le sauver. Il brûle d'amour pour elle, mais le danger se rapproche, et Mencheres doit choisir entre la femme qu'il désire et un plongeon dans la plus noire des magies.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :

Si le premier tome de cette saga spin-off avait été un véritable coup de coeur, ce second volet est plutôt le contraire. Je n'ai pas accroché aux personnages ni même à l'histoire. 

Dans "L'étreinte des ténèbres" nous suivons le personnage de Kira, une jeune femme détective. Un soir alors qu'elle est sur le chemin de son appartement, elle est attirée par des cris et bruits étranges. In extremis, elle sauve un homme... Et pas n'importe qui ! Mencheres, un vampire puissant qu'elle va apprendre à connaître petit à petit. L'homme décide de retenir la jeune femme jusqu'à ce qu'il puisse lui faire oublier ce qu'elle sait de lui... en vain, l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre pourra-t-elle se transformer en véritable amour ? 

J'attendais avec grande impatience ce nouveau spin-off sur Mencheres, le grand-père par alliance de Bones. Je voulais vraiment en savoir plus sur son passé, et connaître un peu toute son histoire. Au final, non, il n'y a eu que quelques anecdotes échangées avec Kira entre deux conversations, rien de particulier. 

Malgré le côté très sexy de cette histoire (comme on connait avec Jeaniene Frost), je ne me suis même pas attachée à ce duo. J'ai trouvé Kira, banale sans grand intérêt, un peu trop sûre d'elle dans un monde qu'elle ne connait pas. Mencheres, je l'ai apprécié, c'est vrai, mais pas autant que je l'aurais souhaité malheureusement. 

L'intrigue principale en soi, n'est pas terrible, et même plutôt prévisible mais comme elle est liée au futur de Mencheres, elle devient assez intéressante. Hélas, le personnage de Kira, assez énervante, nous empêche d'apprécier à sa juste valeur l'histoire. 

J'ai été ravie de retrouver Cat et Bones bien évidemment, mais également Vlad Tepes. j'aurai aimé retrouver Ian, Spade également, mais ce ne fut pas le cas. Dommage. 

Jeaniene Frost est une des valeur sûre de l'Urban Fantasy anglophone. Elle nous transporte dans un univers qu'elle maîtrise de A à Z sans faute. Une écriture toujours aussi délicieuse et envoûtante ! Je recommande ses histoires à 1000%. 

Pour conclure, malgré que je n'ai pas spécialement apprécier ce deuxième spin-off, je me fais une joie tout de même de continuer la saga originale et de retrouver tous ces personnages dans d'autres aventures. Je recommande toujours autant chaudement cette saga ! M.G Spyreading  

Note : 6.5/10

lundi 2 octobre 2017

Désolée, je suis attendue ★ Agnès Martin-Lugand

Publié chez : Pocket
Date : 2017
Pages : 405
Prix : 7.40 euros. 


Lu durant Août 2017.
          Genre : Contemporain          

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.




CE QU'EN PENSE SPYREADING :
coup de cœur août 2017


Ce n'est plus un secret pour personne, je crois que je suis définitivement amoureuse de cette auteure ! Après avoir dévoré ses trois premiers romans (tous des coups de cœur), je me suis plongée dans le quotidien d'une héroïne débordée. Sans surprise, c'est encore un énorme coup de cœur !

On rencontre Yaël, une étudiante qui ne se prends pas la tête et qui ne sait pas encore ce qu'elle va devenir et faire de sa vie. Elle a une bande d'amis, tous fêtards  avec qui elle sort quotidiennement. Lorsque l'entreprise pour laquelle elle est stagiaire lui propose un contrat, notre héroïne accepte sans vraiment se poser de question. On la retrouve quelques années plus tard, devenue une véritable accro au travail, elle n'aspire qu'à sa réussite professionnelle délaissant petit à petit sa famille et ses amis. Au retour d'une vieille connaissance, la jeune femme comprends que la vie doit être vécue et essaye de faire des efforts pour sortir de cette bulle dans laquelle elle s'est engouffrée depuis des années...

Si on avait connu Diane, dans une histoire dramatique, Iris dans une histoire contemporaine, ici on découvre Yaël dans un roman très psychologique. Comme l'héroïne on est perdus au beau milieu de cette bulle d'angoisse, de dépression et de pression quotidiennes. On en vient même à sentir son corps faible quand elle nous décrit le sien, maigre et cadavérique. 

Le personnage principal m'a beaucoup plu, elle m'a ému, touché et je me suis un peu retrouvée en elle sur certains points. Yaël vit en retrait de ses proches qui s'inquiètent beaucoup pour elle. L'idée de la même bande de copain depuis des années m'a énormément plu. Ensemble, ils ont des souvenirs, des moments plus tristes qu'ils ont vécu ensemble et ils ne se gênent pas pour sermonner sans cesse l'héroïne. Cela donne un côté encore plus réaliste. 

Le retour de Marc, le meilleur "pote" d'université de Yaël va totalement chamboulé son quotidien et remettre en question tout ce qu'elle avait planifié pour son avenir. J'ai adoré les retrouvailles de toute cette petite bande pendant des congés dans une vieille maison de famille. C'était un moment vraiment cosy.

Comme tous les romans de l'auteur, les sentiments sont exploités de manière profonde. Il n'y a aucun filtre, pas de nuance, on ressent totalement ce que la jeune femme peut ressentir et ça, malgré tout, c'est une sensation très agréable. Le fait d'être porté dans la tête de quelqu'un permet de l'apprécier encore plus. 

Agnès Martin-Lugand, me surprends de plus en plus à mesure où j'apprends à connaître ses héros. Toujours fluide, un brin poétique, elle se concentre beaucoup dans ce roman sur les pensées de Yaël. C'est bien mené et ça donne du caractère à l'histoire. Elle nous perds presque autant que peut l'être le personnage principal. J'aime aussi ses petits clins d’œil qu'elle ajoute de ses autres romans. J'ai été ravie de retrouver Iris et Gabriel de "Entre mes mains le bonheur se faufile". Gabriel, fidèle à lui même trouve le moyen de pousser à bout le bourreau de travail qu'est Yaël.  

En bref, j'ai vraiment adoré cette histoire, toujours simple, toujours sans chichi mais vraiment bien menée. L'aspect psychologique m'a beaucoup plu. Bien que j'ai adoré Yaël, pour ma part je resterai toujours fidèle à Diane ("Les gens heureux lisent et boivent du café", "La vie est facile, ne t'inquiète pas"). Néanmoins, je recommande vraiment ce livre !

Je vous invite donc à découvrir les romans de cette auteure, c'est toujours joliment écrit, et ils nous offrent un mélange d'émotions et ça fait du bien.  M.G Spyreading

Note : 10/10

dimanche 1 octobre 2017

Saga : After, saison 2 : After we collided ★ Anna Todd

Publié chez : Le livre de poche
Date : 2016
Pages : 857
Prix : 7,90 euros. 
Tome 2 : After we collided


Lu durant juin-juillet 2017.
          Genre : Romance.          

>> Saga : After
Hardin n'a rien à perdre... sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer... par amour ?



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de coeur juin-juillet 2017

Parce que j'avais adoré le premier tome, et parce que sa fin avait été un très grand moment d'énervement, je me devais de reprendre l'histoire là où elle s'était arrêtée. 

On quittait Tessa, notre héroïne totalement dévastée après la révélation d'un gros secret que gardait son amoureux, Hardin, pour qui elle avait tout quitté. Ce deuxième tome démarre exactement là où on avait laissé les personnages. Tessa se retrouve totalement perdue face aux mensonges de l'homme qu'elle aime. Devrait-elle le quitter définitivement et renoncer à tout ce qu'elle avait bâti avec et pour lui ? Tout au long de ce second volet, la relation de Tessa et de Hardin ne cessera d'être laborieuse, jouant au montagnes russes...

Si ce que j'avais énormément aimé dans le premier tome de la saga, c'est cette atmosphère super légère qui s'était créée entre les personnages, je n'ai malheureusement pas retrouvé ce côté si léger dans ce second volet. Prise au dépourvue face aux décisions qu'elle doit prendre, Tessa nous embarque dans un concentré de remises en questions, de doutes et de colère. De son côté, Hardin, bien trop amoureux de la jeune femme ne veut rien laisser passer. Cela nous donne donc des scènes à la fois touchantes, tristes et on en devient presque nostalgique.

Une des choses qui change dans ce second tome est que nous avons le point de vue des deux personnages principaux. On se retrouve dans la tête de la jeune femme, perdue, en pleine remise en question et en même temps, on la voit encore grandir et devenir une femme. Et d'un autre côté on tombe dans le cerveau complexe d'Hardin, obsédé par Tessa, prêt à tout pour elle qui à en devenir jaloux et violent pour la protéger. 

On pourrait donc croire que cette relation redeviendra comme au tout début, simple, légère et sans prise de tête ! Bien au contraire ! Tout au long de ce long tome, on joue au jeu du chat et de la souris. Au jeu du "Je t'aime, moi non plus !". Et malheureusement, ça en devient vraiment vraiment lassant et on a juste envie de secouer ces deux personnages à prendre une décision. 

L'arrivée de nouveaux personnages secondaires, rajoute du tissu à l'histoire et on en apprends notamment un peu plus à propos du passé si tourmenté de Hardin. Quand je vous disais qu'il était compliqué !

Anna Todd, réussi toujours à nous emmener avec elle dans son univers. Ici, elle réussi à manier parfaitement les deux points de vue. Elle sait également bien jouer selon les ambiances, les scènes et les moments de passions !

En conclusion, bien que moins bon que le premier volet, j'ai tout de même fort apprécié ce deuxième tome et me fait une joie de plus à l'idée de lire la suite ! M.G Spyreading  


Note : 9/10

Saga : After, saison 1 ★ Anna Todd

Publié chez : Le livre de poche
Date : 2016
Pages : 810
Prix : 7,90 euros. 
Tome 1 : After


Lu durant juin 2017.
          Genre : Romance.          

>> Saga : After
Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s'installer dans son dortoir d'étudiante qu'elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p... d'accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu'elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester... Ce qu'elle fait jusqu'au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d'Hardin l'attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu'alors inconnue. Il lui dit qu'elle est belle, qu'il n'est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d'Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d'efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu'Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que... ce ne soit ça l'amour ?



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de coeur juin 2017

Généralement, lorsque qu'un livre ou une saga devient un phénomène, j'essaye de rester bien loin de ces livres et d'attendre que l'hystérie qu'il engendre se dissipe un peu. Ici, j'avoue ne pas avoir vraiment respecter cette habitude.  

After raconte l'histoire de Teresa "Tessa" Young, jeune femme faisant son entrée à l'université, quittant par la même occasion la maison de maman et la compagnie de son petit-ami Noah. Dés son arrivée, elle se retrouve dans la même chambre qu'une autre fille au style particulièrement provocant. Malgré elle, et petit à petit, cette nouvelle rencontre va l'amener tout doucement vers le fameux et célèbre Hardin. Hardin est beau, sexy et rebelle. Il est le stéréotype du bad boy dont toutes les filles rêvent. Et la jolie et pure Tessa n'échappera pas à la règle...

Alors que les choses soient claires, nous ne sommes absolument pas dans de la grande littérature, on le sait et on ne cessera jamais de le lire mais, After a tout de même réussi à me rendre accro à son histoire et à ses personnages tous aussi normaux au plus haut point. Vous l'aurez compris, c'est donc un coup de cœur pour ce premier tome !

Si l'histoire est remplie de clichés qui pourraient nous faire vomir, le fil conducteur de l'histoire (bien que très simple) nous balade avec plaisir et nous amène même à ressentir des émotions telles que la joie, la tristesse et l’exaspération. Le plus gros cliché de cette histoire se trouve bien évidemment dans les personnages principaux. Tessa est une élève brillante, sérieuse, pure et vierge de toutes relations intimes (bien qu'étant en couple avec Noah, gentil garçon aussi). Malgré elle, des pulsions et des sensations encore méconnues se dévoilent et elle se met à rêver très souvent du beau et sexy Hardin. Le bad boy, collectionnant les conquêtes. Pourtant, entre eux, tout d'abord dans un jeu de haine et de colère, va se créer un lien très fort, les poussant à faire un nombre incalculables de bêtises.

J'ai beaucoup aimé Tessa malgré sa pudeur et son côté très sérieux. J'ai aimé la voir évoluer au fur et à mesure où elle voulait plaire à Hardin. On la voit grandir, mûrir, prendre des décisions (parfois pas très bonnes). Mais le fait de la voir devenir une femme, nous fait s'attacher à elle comme une petite sœur ou une bonne copine. 

Hardin fait fantasmer beaucoup de personne, lectrices et lecteurs... Je n'ai d'ailleurs pas échappé à ce phénomène. Son caractère ne cesse de le pousser à faire des choses parfois totalement stupide (notamment ce final). Malgré son côté totalement imparfait, où on le voit sous plusieurs angles, on ne peut que l'apprécier. Bon sang, il n'est pas Christian Grey, mais lui aussi est un personnage très perplexe au cent nuances ! Il nous donnerait presque le tournis à force de changer de comportement selon les situations. 

Vous l'aurez compris, malgré le manque d'originalité et la présence d'un très grand nombre de stéréotypes, on succombe malgré nous à l'histoire du couple Tessa/Hardin qui nous obsède. Les pages se tournent très rapidement et c'est très simple d'en venir à bout en quelques heures. C'est un livre divertissant, qui fait du bien !

Anna Todd n'a pas une écriture exceptionnelle mais malgré tout, elle réussi à nous emmener dans cette histoire avec simplicité et intensité. Elle maîtrise d'ailleurs à merveille les moments piquants (oui, il y en a pas mal), ce qui donne un petit côté encore plus sexy au récit !

Pour conclure, je recommande cette saga pour vous faire passer un bon moment de lecture détente. La fin (horrible, je fus très énervée), donne tout de même envie de lire la suite très rapidement !  M.G Spyreading  


Note : 10/10

mercredi 9 août 2017

Pour un jour avec toi ★ Gayle Forman

Publié chez : Pocket 
Date : 2014
Pages : 408
Prix : 7 euros. 


Lu durant Mai 2017.
          Genre : Romance, Contemporain.          

Peut-on tomber amoureux en seulement un jour ?

Allyson « Loulou » Healey, sage Américaine, rencontre Willem de Ruiter, acteur hollandais ténébreux, lors d’une représentation théâtrale en Angleterre. Une étincelle se produit. Elle le suit alors à Paris où ils vont passer une journée inoubliable. Mais, le lendemain matin, quand elle se réveille, Willem a disparu.
Allyson commence alors un long voyage afin de guérir de son premier chagrin d’amour, se libérer de ses chaînes et, un jour, retrouver l’amour.


CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de cœur mai 2017


J'avais tellement peur mais vraiment peur de ne pas aimer cette lecture. N'ayant pas aimé "Si je reste" de cette auteure (et sa suite), j'avais vraiment l’angoisse de ne pas accrocher à cette histoire. Au final, j'ai dévoré cette histoire qui m'a fait voyager. 

Lorsqu'Allyson part en séjour linguistique en Europe avec sa meilleure amie, elle est loin de s'imaginer que ce voyage pourrait la changer. Alors qu'elle se trouve en Angleterre, sur le point d’assister à une représentation d'une pièce de Shakespeare, un jeune homme interpelle les deux jeunes américaines et leur propose de sécher leur activité avec le groupe pour assister à la représentation plein-air de sa troupe de théâtre. Marquée par le charisme de ce jeune homme, Allyson quitte l'Angleterre sans en savoir plus sur lui. Pourtant, le lendemain, alors qu'elle est en route pour Londres, elle croise à nouveau le jeune homme dans le train. Willem, un vagabond, propose alors à la jeune femme de l'emmener une journée entière à Paris. Allyson (surnommée Loulou), accepte... 

Lorsque j'ai lu la quatrième de couverture, j'ai vraiment eu peur de tomber sur une histoire adolescente à l'eau de rose assez pénible et bien, pas du tout ! Cette histoire est une petite pépite pleine d'émotion qui nous transporte. 

Quelques mois après avoir fait la rencontre de Willem, Allyson tente de se reconstruire. Et j'ai adoré cette période, non pas qu'elle soit déprimée, mais elle se retrouve à l'université sans amis et un peu paumée. Elle ne bosse pas vraiment et pense sans arrêt à ce bel homme qui lui a fait tourner la tête.

Je ne peux pas expliquer ce que j'ai réellement ressentie pendant cette lecture. J'ai adoré l'héroïne loin d'être niaise et larmoyante, elle tente d'avancer. Sa conviction va d'ailleurs lui permettre de partir à la recherche de Willem et ainsi de retourner en Europe où, elle nous fera voyager en Angleterre, à Paris mais aussi en Hollande, pays d'origine de son amant. 

L'ambiance de ce roman est tout doux, on avance avec l'héroïne dans sa vie de jeune adulte, affrontant ses parents, ses amis et ses petits malheurs et au final, on apprécie enquêter avec elle sur Willem.

Gayle Forman a une jolie plume, très fluide, simple et parfois poétique. Elle arrive à nous emmener dans une histoire d'amour assez originale, à décrire les lieux comme si on y était et ça, je trouve ça vraiment bien ! 

Malgré mes petites appréhensions sur ce roman j'ai vraiment adoré ! Et cette fin me pousse à vouloir me procurer le second tome afin d'avoir le fin mot de cette histoire. 

Pour conclure, je vous recommande chaudement cette histoire, elle fait du bien au cœur et on en devient vite accro.   M.G Spyreading  



Note : 10/10

mercredi 19 juillet 2017

Saga : La confrérie de la dague noire, tome 3 : L'Amant Furieux ★ J.R Ward

Publié chez : Milady (Bit-lit)
Date : 2010
Pages : 565
Prix : 8 euros. 
Tome 3 : L'Amant Furieux


Lu durant mai 2017.
          Genre : Bit-Lit.          

>> Saga : La confrérie de la dague noire.
Profondément marqué aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, le guerrier vampire Zadist croit qu'il est indigne de toute compassion ou même du grand amour. Une nuit, une étincelle d'espoir croise son chemin sous la forme d'une jeune civile : Bella. Mais égal à lui même, il la repousse. Quand l'ennemi de leur race kidnappe Bella, Zadist se refuse à se reposer tant qu'il ne l'aura pas sauvée et quand c'est le cas, il se retrouve face à un danger encore plus grand alors que le destin lui offre une dernière chance de retrouver enfin la paix.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de coeur mai 2017

Je ne sais pas si je suis la seule à ressentir cela, mais j'ai toujours une très grande appréhension à l'idée de commencer un nouveau tome de "La confrérie de la Dague Noire" alors que je sais que je vais adorer ! Ce troisième tome n'échappe pas à la règle.

Si le tome deux avait été (pour le moment, selon moi), le meilleur et placé dans le top 10 des meilleurs tomes de séries d'urban fantasy, il se terminait sur un cliffhanger assez énorme pour qu'on ne puisse pas ne pas sauter sur le tome trois. Ce troisième volet met en scène Zadiste, le plus sombre et torturé des membres de la confrérie. Ancien esclave de sang, il a beaucoup de mal à laisser aller ses émotions et se dit dur comme de la pierre... jusqu'au jour où il avait fait la rencontre de Bella (dans le second tome). Cette femelle, avait réussi à cerner le personnage qu'il est. Pourtant, cette dernière est enlevée entre les mains des éradiqueurs, les ennemis des membres de la confrérie. Zadiste, décide alors de tout faire pour la sauver et... se sauver lui-même. 

La première chose que je peux dire à propos de ce troisième tome, c'est qu'il est très différent des deux premiers. Il est beaucoup plus basé sur l'aspect psychologique des personnages. Ce qui est une bonne chose quand on voit la complexité de Zadiste, hanté par les démons du passé, incapable d'aimer et de s'ouvrir. Se détestant très certainement, en trouvant Bella, on le découvre changé. Ce troisième tome donne moins un aspect violent avec de l'action mais vraiment, il est basé sur les sentiments des personnages.

J'attendais avec impatience ce tome sur Zadiste. Après tout, il faut bien avouer que c'est un des personnages qui intrigue le plus dans la série. On ne sait pas ce qu'il pense, ce qu'il veut, ce qu'il haït. On ne sait rien, sauf qu'il aime la violence, refuse l'intimité et a une très mauvaise image de lui-même. J'ai apprécié également découvrir l'histoire qui lie les deux frères Fhurie et Zadiste, c'est une histoire que je trouve touchante et pleine d'amour. 

Si Zadiste est le premier rôle de ce volet, on se glisse de temps en temps dans la peau de son frère Fhurie, quelque peu tourmenté par l'arrivée de Bella qu'il voudrait. Mais cette dernière est bien décidée à faire de Zadiste son partenaire.

Concernant le couple ou duo que forme ces deux personnages, je ne suis pas aussi emballée. Bella n'est pas une héroïne que je trouve sensationnelle à mon humble avis. Et puis de toute façon, il est très compliqué de détrôner Rhage et Mary qui forment pour moi le plus bau couple de la série !

Ce qui fait le succès de la série se trouve également (bien sûr) dans les scènes sexuelles. Beaucoup moins présentes dans ce troisième volet, elles mettent d'ailleurs beaucoup de temps à se présenter à nous. La raison : l'aspect psychologique des personnages qui prends une très grande place. Néanmoins, une fois lancé, on apprécie ces moments qui donnent du piquant à l'histoire.

Je suis toujours aussi fan de J.R Ward et de son style d'écriture, qui est selon moi, l'un des meilleurs de ce genre littéraire. Elle manie tout aussi bien les moments d'adrénalines ainsi que les moments de tendresses. C'est un méli-mélo que j'affectionne particulièrement. 

Pour conclure, si vous hésitez encore à découvrir cette série, ne le faites plus et jeter vous dessus ! c'est un bijou ! J'attends le tome suivant avec impatience comme d'habitude.  M.G Spyreading  


Note : 10/10

Saga : Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite ★ Darynda Jones

Publié chez : Milady (Bit-lit)
Date : 2012
Pages : 415
Prix : 8.20 euros. 
Tome 1 : Première tombe sur la droite


Lu durant mars-avril-mai 2017.
          Genre : Bit-Lit.          

>> Saga : Charley Davidson.
Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…



CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Généralement quand j'explique que je lis de l'urban fantasy, la première chose que l'on me demande c'est "tu connais Charley Davidson ?". Après plusieurs mois à laisser patienter ce premier tome dans ma PAL, je me suis dis qu'il était grand temps de découvrir cette héroïne. Je n'ai pas été déçue une seule fois, j'ai apprécié grandement ma lecture.

Charley Davidson est détective privé, ce qui est cool en vrai. En revanche, ce qui peut l'être un peu moins c'est le fait qu'elle soit la Faucheuse. Son don lui permet de voir et de communiquer avec les morts qui lui demandent souvent pas mal de choses. Dans ce premier tome, on fait la connaissance de ce fameux don tout en rencontrant une première enquête en tant que détective. Le meurtre de trois avocats perturbe son quotidien. En dehors de son enquête, Charley, lorsqu'elle dort, voit la mise en scène d'ébats sulfureux dans lesquels un bel inconnu s'invite. Ce bel inconnu ne l'est pas totalement, et elle se rends compte qu'elle connait assez bien ce jeune homme, Reyes Farrow... 

Comme la plupart des premiers tomes de saga, on apprends à connaître l'héroïne et son caractère. Charley est avant tout de chose drôle. Si drôle, qu'elle prend tout à la légère même quand elle a peur. Elle est sans arrêt entrain de se moquer de ces collègues et notamment Garrett Swopes. C'est une jeune femme attachante et forte également, elle n'a pas la langue dans sa poche et possède un certain courage. 

Pour être honnête, j'ai eus du mal à rentrer dans l'histoire au début, je ne me sentais pas assez à l'aise avec cette héroïne hauts-en-couleurs et puis, finalement, comme on apprends à la connaître, elle et ses pouvoirs un peu particulier, on devient vite accro à l'histoire

Ce ne sera néanmoins pas un coup de coeur pour moi pour ce premier volet. Bien que j'ai beaucoup aimé son caractère assez léger et sa manière de tout prendre avec humour, ce même critère m'a un peu agacé à certain moment où à mon humble avis il n'y avait pas lieu d'avoir. J'aurais également souhaité que son don soit un peu plus exploité et expliqué dans ce premier volume, mais je pense que cela viendra petit à petit au fil des tomes.

Darynda Jones a une jolie plume, très fluide, délicieuse et assez addictive. Elle nous plonge dans un univers tout de même assez sombre mais avec cette pointe d'humour qui donne du charme à cette série. Je me ferai une joie de lire la suite !

Bien que le début fut assez long pour moi, je ne peux que vous recommander de découvrir cette série qui est vraiment très sympathique. L"héroïne est attachante pas du tout agaçante comme certaines autres, elle nous fait rire et également elle nous étonne. 

Ce premier tome est donc une belle découverte et j'ai déjà hâte de lire la suite !  M.G Spyreading  


Note : 8,5/10

mercredi 24 mai 2017

Yvette ★ Guy de Maupassant

Publié chez : Folio
Date : 2014
Pages : 161
Prix : 2.00 euros. 


Lu durant Mars 2017.
          Genre : Classique.          

Courtisée par l'élégant Servigny, l'ingénue Yvette prend peu à peu conscience du milieu équivoque dans lequel la fait vivre sa mère, une aventurière jouant la marquise. Se gardant de tout recours au larmoyant ou au tragique, l'auteur de Boule de suif dépeint ce demi-monde à petites touches précises et subtiles. Les autres nouvelles du recueil explorent les registres les plus divers, du tableau exotique ou guerrier (Mohammed-Fripouille) au drame psychologique (L'Abandonné) ou criminel (Le Garde).
Chacune offre cette alliance de réalisme minutieux, de sens de l'intrigue et de recréation visionnaire qui fait la singularité et la force de Maupassant.Présentation et notes de Gérard Gengembre.


CE QU'EN PENSE SPYREADING :



Ceux qui me connaissent depuis plusieurs années maintenant savent que j'aime énormément les œuvres de Guy de Maupassant. Je pense même dire qu'il est mon auteur classique favori, "Yvette" n'échappe pas à la règle... J'ai vraiment beaucoup aimé.    

Yvette est la fille d'une femme qui se fait appeler la Marquise Obardi. En âge de se marier, Yvette attire le regard des jeunes hommes, tous prêts à lui demander sa main. Plus tard, elle apprends les vraies relations que sa mère entretien avec tous ces hommes, toute cette petite cour. La marquise Obardi cherchant à "marier" sa fille, se tourne vers Jean de Servigny, bon vivant qui est obsédé par la jeune femme, si bien que, pour échapper au chaperonnage, il entraîne avec lui son ami Saval afin que ce dernier tienne compagnie à la marquise. 

J'ai une fois de plus beaucoup aimé cette histoire, que j'ai trouvé une fois de plus magnifiquement bien écrite. Maupassant a le pouvoir de nous transporter dans son univers toujours si doux et bien ficelé. Sa plume est un délice que l'on déguste de pages en pages. 

Même si cette nouvelle n'est pas ma favorite ("Un lâche" reste ma favorite), je dois avouer que j'ai réussi à entrer dans l'histoire sans soucis. L'univers de ce XIXème siècle, à la fois chic que met en scène Maupassant me plaît toujours autant. 

Je ne me répéterai jamais assez : Si vous avez peur de lire du classique, vous pouvez très facilement lire les œuvres de Maupassant qui sont très accessibles à tous, le vocabulaire est beau, choisi avec précision et donne du caractère et de la profondeur au récit. 

Je ne pourrais vous en dire plus tout simplement car je pense qu'il faut lire et découvrir Maupassant pour totalement adhérer et tomber sous le charme de sa plume si belle et poétique. Je ne cesserais jamais de vous recommander de lire ses œuvres, ce sont des petits bijoux.

Je vous recommande chaudement "Yvette" pour son héroïne, son contexte et surtout pour le final très touchant.   M.G Spyreading  


Note : 8/10

samedi 13 mai 2017

Saga : Minuit, tome 2 : Minuit écarlate ★ Lara Adrian

Publié chez : Milady (Bit-lit)
Date : 2011
Pages : 463
Prix : 8.20 euros. 
Tome 2 : Minuit écarlate


Lu durant mars 2017.
          Genre : Bit-Lit.          

>> Saga : Minuit.
Dante appartient à la Lignée, une race de guerriers vampires engagée dans une lutte contre les ennemis de leur espèce. Il ne vit que pour combattre. Pourtant, lorsqu'il rencontre Tess sa vie bascule. Un simple baiser entraîne en effet la jeune vétérinaire dans le monde dangereux des guerriers de la nuit. Elle découvre des dons qu'elle ignorait posséder. Unis par le sang, ils doivent faire équipe pour vaincre des adversaires redoutables.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :

J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série que je me suis dit qu'il fallait très rapidement que je retrouve les mâles de cette série !

Dans ce second tome, on suis Dante, l'un des vampires de la Lignée qui combat en compagnie de ses frères d'autres membres de leur espèce possédé par la soif sanguinaire. Alors qu'il est en mission pour stopper un trafic de drogue appelé "L'écarlate" (particulièrement mauvaise pour les vampires), il se retrouve blessé et prend refuge dans un cabinet de vétérinaire. Ce même cabinet est tenu par la jolie Tess qui va ce soir-là, tombée nez-a-nez avec ce mâle ! Seulement voilà, Dante ayant découvert la vraie nature de cette belle jeune femme ne compte pas la laisser seule pendant très longtemps, quitte à risquer plusieurs fois leurs vies respectives. 

Finalement, plus on avance dans cette série et plus j'aime beaucoup. Dans ce tome-ci, on retrouve moins de similitudes avec l'autre série qu'on adore "La confrérie de la Dague Noire" (écrit par J.R Ward). La rencontre entre les deux personnages principaux est assez dangereuse et également très intense, cette intensité grandit au fil de l'histoire et on en vient à être comme Tess, à ne pas comprendre ce qui nous ramène systématiquement à cet homme qui semble pourtant très dangereux. 

Contrairement au premier tome où j'avais trouvé le personnage féminin très plat, ici, j'ai beaucoup aimé Tess. Bien sûr, il y a ce schéma typique de la jeune femme qui a un lourd passé derrière elle et qui se confie petit à petit à son nouvel ami, prêt à tout pour qu'elle soit en sécurité. Néanmoins, j'ai tout de même préféré ce personnage. Elle a du mal à accepter ce qu'est réellement Dante mais elle se l'avoue aussi, elle ne peut pas rester éternellement sans lui et elle a besoin de lui malgré elle. Elle ne cache pas ses sentiments qui grandissent au fil des pages. 

Bien sûr, Dante est a tombé par terre, on ne va pas se le mentir. Il est même carrément canon et sexy en diable ! Il fait grimper la température en peu de temps lorsqu'il se retrouve seul avec sa partenaire. Je l'ai adoré!  

Ce tome est également assez particulier car on suis en même temps une autre histoire en parallèle, celle d'Elise et de Chase (surnommé Harvard par la Lignée). Tous les deux sont à la recherche du fils d'Elise, disparu depuis plusieurs semaines. On enquête donc également de ce côté, mais finalement toute l'histoire se lie à celle à laquelle enquête la Lignée. C'est un fil conducteur très intéressant. 

L'auteur a une jolie écriture, simple, fluide et assez addictive. Elle nous mène par le bout du nez et sait très bien dosée les moments tristes, joyeux, sexy et les moments d'adrénalines et ils n'en manquent pas dans ce deuxième tome. 

Pour conclure, j'ai encore plus aimé ce second tome et je me fais déjà une joie de découvrir le suivant qui sera porté sur le personnage d'Elise. Je vous recommande chaudement cette série, elle est très sympathique et assez addictive dans l'ensemble.  M.G Spyreading  


Note : 9/10

dimanche 9 avril 2017

Ugly Love ★ Colleen Hoover

Publié chez : Pocket
Date : 2016
Pages : 384
Prix : 6.95 euros. 


Lu durant Février 2017.
          Genre : Romance.          

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n'est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n'a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d'attaches, simplement la passion... Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d'autres règles que les siennes. L'amour, même quand il n'est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?


CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de cœur février 2017

J'avais envie de découvrir Colleen Hoover depuis très longtemps. Lorsque je suis tombée sur ce livre, je me suis dit que ce serait l'occasion... et j'ai littéralement adoré !

Tate a vingt-trois ans et emménage chez son frère à San Francisco pour quelques mois le temps de finir ses études tout en étant infirmière à l’hôpital. Le jour de son emménagement, elle retrouve un jeune homme totalement ivre à l'entrée de chez son frère. Cette dernière inquiète apprend très vite qu'il s'agit en vérité de son voisin, Miles. Sur les conseils de son frère qui est absent, elle héberge ce jeune homme. Entre eux, une drôle d'attirance va se construire, jusqu'au moment où ils décident de devenir plus que des voisins. Seulement, Miles, mystérieux demande deux choses uniquement à Tate : Ne pas parler du passé et ne rien espérer du futur. Cela conviendra-t-il à Tate ? 

Je suis complètement tombée sous le charme de ce duo de charme. Même si la qualité des personnages ne révolutionnent en rien le genre, on ne peut que s'attacher à eux.  

L'histoire qui est sous deux points de vue : Celui de Tate au moment présent, et celui de Miles, quelques années auparavant lorsqu'il était amoureux de Rachel. On ressent donc facilement les sentiments de notre jeune héroïne mais également, on comprend le pourquoi du comment Miles se trouve être quelqu'un d'aussi renfermé sur lui-même et fermé à toutes relations potentielles. 

L'ambiance électrique qui règne entre les deux personnages les enferme dans une espèce de bulle hyper sensuelle. On adore lorsqu'ils se retrouvent et les petits moments olé-olé donnent du piquant à l'histoire.

L'écriture de Colleen Hoover est très simple, fluide mais totalement délicieuse et addictive. Elle donne du rythme à son récit et rend l'histoire carrément obsessionnelle.  

Je terminerais par vous dire que malgré le côté léger de cette histoire, qui peut se trouver être facilement prévisible, il y a tout de même un côté très triste notamment lorsqu'on apprend la vérité sur le secret de Miles qui ne m'a pas laissé indifférente. 

Si comme moi, vous ne connaissez pas Colleen Hoover, je vous invite grandement à la découvrir grâce à cette histoire qui se lit très facilement et où les pages se tournent toutes seules à un rythme rapide. Je recommande chaudement.  M.G Spyreading  




Note : 10/10

Saga : Felicity Atcock, tome 3 : Les anges sont de mauvais poil ★ Sophie Jomain

Publié chez : J'ai Lu (Darklight)
Date : 2015
Pages : 320
Prix : 6.90 euros. 
Tome 3 : Les anges sont de mauvais poil.


Lu durant Janvier 2017.
          Genre : Bit-lit.          

>> Saga : Felicity Atcock.
La fièvre du samedi soir a brûlé et mon jardin se retrouve une nouvelle fois envahi par les vampires. J’aurais dû savoir que j’allais au-devant de sacrés ennuis en acceptant de les héberger. Ma stupidité me perdra, me voilà encore plongée dans une histoire que j’aurais préféré éviter. Ce coup-ci, ce sont les changelings qui me tournent autour et ils ne sont pas de très bon poil. En ajoutant deux ou trois fées au décor, un fiancé mégalo et un lycan sexy à mourir, c’est l’explosion assurée. Il n’y a pas à dire, je suis un authentique aimant à problèmes.


CE QU'EN PENSE SPYREADING :

Il était temps que je retrouve cette héroïne pétillante après l'horrible fin du tome deux qui nous avait laissé sur une grosse surprise.  

On retrouve Felicity Atcock, quelques semaines après les derniers événements dont elle a été témoin... enceinte. Cette bombe que nous avions appris à la fin du précédent tome nous laisse une nouvelle fois avec de nombreuses questions. La première, qui est le père ? Il y a le ténébreux Stan, avec qui notre héroïne avait passé une folle nuit au début du premier tome et il y a Terrence, qui a accompagné notre héroïne de nombreuses fois dans des parties de jambes en l'air. Entre ce problème personnel, Feli doit gérer les nouveaux arrivants de cet opus : Les métamorphes, l'un d'entre eux est à la recherche de sa future femme qui, s'est réfugiée chez notre héroïne. S'ajoute à cela, le club de Stan qui brûle... les ennuis ne font que commencer pour notre très chère Felicity.

Si les deux premiers tomes avaient été de réels coup de cœur, je n'en ai pas eu pour ce troisième opus. L'auteur s'est plus concentrée sur les sentiments de notre héroïne que sur les actions qui se déroulaient. C'était un excellent choix néanmoins, car la situation dans laquelle se retrouve la jeune femme ne lui permet pas de courir à droite et à gauche comme bon lui semble. 

J'ai été ravie de retrouver Stan et Terrence (bien qu'il soit pendant une grande partie de l'histoire, absent), mais également de faire la connaissance de ce nouveau mâle : Phil. J'ai adoré la tante de Feli qui me fait toujours mourir de rire. Quant à Stephenie, j'aime de plus en plus ce personnage.

En revanche, je pense qu'un des facteurs qui a poussé la lecture à ne pas être aussi agréable que les deux précédents tomes, vient du fait que j'ai trouvé l'héroïne extrêmement têtue ! En devenant même agaçante. Nous voulons savoir qui est le père de cet enfant dans cette histoire, bon sang !

Sophie Jomain a toujours une très jolie écriture, et même si ce troisième tome n'est pas mon favoris de la série, elle réussit tout de même à toujours nous emmener dans son univers à la fois tout doux et aussi remplis de créatures surnaturelles. Plus j'avance dans l'histoire, et plus je découvre des similitudes avec notre héroïne de "La communauté du sud", Sookie Stackhouse

Quand au final, comme d'habitude, Sophie Jomain nous torture en nous balançant une bombe, qui une fois de plus, risque de rendre la vie de notre petite héroïne très compliquée et dont les événements qui s'annoncent seront très intenses.

Pour conclure, je vous conseille une fois de plus du plus profond de mon cœur cette petite série française. C'est un vrai bijou ! J'ai très hâte pour ma part de lire le quatrième tome !  M.G Spyreading  



Note : 10/10