vendredi 27 février 2015

Saga : Harry Potter, tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban ★ J.K Rowling.

_______________________________________

Publié aux éditions Folio (Junior) - Mars 2002 - 461 pages - 8.90 euros. Lu durant Février 2015.
_______________________________________

          Genre : Fantastique, Jeunesse.          

>> Saga : Harry Potter.
Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis !

* * * 
COUP DE CŒUR FÉVRIER 2015

Troisième tome de cette saga culte ! Et comment dire, je suis encore plus émerveillée que lors de la lecture des tomes précédents. 

Ce troisième marque un tournant dans les aventures d'Harry Potter, il fait la connaissance du dangereux Sirius Black, qui s'est échappé de la prison d'Azkaban. Alors que Poudlard est entourée de détraqueurs particulièrement flippants, Harry poursuit sa scolarité avec ses amis Ron et Hermione. 

Bien entendu, c'est un tome que j'ai adoré ! J'ai adoré faire la connnaissance du professeur Lupin qui est un homme juste formidable ! Je suis donc d'accord avec la majorité des lecteurs qui disent qu'il est l'un des meilleurs professeurs de Poudlard, je suis entièrement d'accord. J'ai beaucoup aimé retrouver Ron et Hermione ainsi que les frères Weasley. 

Et puis dans ce tome-ci, on fait la rencontre de Buck, l'Hippogriffe de Hagrid, devenu professeur. 

Je n'ai rien d'autre à ajouter mis à part que j'adore, j'adore, j'adore toujours autant l'univers d'Harry Potter. Cela se lit très très vite et on tourne les pages à une vitesse folle ! 

L'écriture de J.K Rowling est toujours aussi délicieuse et très fluide. Je vous conseille vraiment chaudement les livres de cette saga culte ! M.G Spyreading  

Note : 10/10

samedi 21 février 2015

Saga : Gossip Girl, tome 3 : Je veux tout, tout de suite ★ Cecily Von Ziegesar

_______________________________________

Publié aux éditions Fleuve Noir - Février 2006 - 284 pages - 4.60 euros. Lu durant Février 2015.
_______________________________________

          Genre : Chick-lit.          

>> Saga : Gossip Girl.
Bienvenue à New York dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d'immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus sélectes, mais nous avons le physique et la classe, ça compense.

S et O ont décidé de faire la paix et c'est pas trop tôt! C'est vrai, quoi, pendant combien de temps peut-on rester fâché contre quelqu'un avec qui on a appris à lire à l'école primaire ? D'accord, O est loin d'être aussi blonde, grande et "expérimentée" que S mais ça ne veut pas dire qu'elle doit la détester. S ne sera jamais aussi retorse et égocentrique que O mais ce n'est pas pour autant qu'elle doit avoir peur d'elle. Au contraire - les deux filles ont décidé de mettre leurs différences de côté pour l'instant. Maintenant qu'elles sont redevenus copines, quel genre de sales coups vont-elles nous concocter toutes les deux ?

* * * 
Quand on commence à lire cette série, on sait très bien qu'il s'agit ici d'une saga purement et simplement légère et qui vous rendra plus relax. Ce troisième tome nous prouve encore qu'il s'agit d'une lecture où on prend le cerveau, on le pose et on lit sans s'arracher les cheveux. 

Dans ce troisième tome, on suit les personnages, Serena, Olivia, Nate, Dan, Jenny et Vanessa dans leurs aventures et ici, on les suit pendant leur projet d'université, les envois de leurs dossiers... Ainsi que pendant les fêtes de fin d'année. 

J'ai adoré retrouver le personnage de Serena, qui reste fidèle à elle même, toujours une fille qui ne se prend pas la tête mais qui demeure tout de même très amicale, généreuse, au contraire de sa meilleure amie, Olivia. Cette dernière, est bien trop stressée par ses histoires de fac et d'amours. Nate de son côté, partage une aventure avec Jenny. J'ai trouvé leur relation d'ailleurs très touchante mais un peu glauque tout de même, du moins du côté de Jenny. 

J'ai haïs Dan et Vanessa où comment dire, leur histoire dans ce tome-ci ne se résume qu'à une seule chose : Le sexe ! Vont-ils conclure ou non ? Dan est-il prêt ? Il se pose tout un tas de questions existentielles sur ce sujet, ce qui peut un peu agacer. 

J'ai adoré retrouver Aaron, le demi-frère d'Olivia, pour qui d'ailleurs il éprouve quelques sentiments. Son côté protecteur et jaloux de sa "soeur" ne peut que me plaire. En revanche, j'ai également aimé le voir repartir avec une autre belle jeune femme à la fin du roman. 

Pas de Chuck Bass à l'horizon, c'est ce qui manque de plus en plus dans cette saga. Il est pervers, obsédé mais il est tellement particulier, qu'on adore le haïr. 

Pour conclure, le style de l'auteur reste assez léger, pas de mots qui torturent l'esprit. Cette saga est idéale pour faire une pause entre deux lectures plus complexes. 

Je recommande cette saga qui est tout de même assez sympathique. Je continuerai avec plaisir la suite.  M.G Spyreading  

Note : 7/10

jeudi 19 février 2015

Le calme... après d'indociles tourments ★ Didier Naud.

_______________________________________

Publié aux éditions Baudelaire - 2014 - 137 pages - 13.50 euros. Lu durant Février 2015.
_______________________________________

          Genre : Contemporain.          

Le dirigeant d'une grande organisation politique quitte soudainement ses fonctions et part s'exiler au bord de la mer pour profiter d'un anonymat et d'un silence qu'il n'a jamais connus. Il est hélas vite rejoint par des jeunes militants qui veulent des réponses à son départ incompréhensible. Il se lance alors dans un récit où la ferveur d'une jeune femme, les trahisons et les abus de pouvoir jouent un rôle essentiel. La tension monte et l'oblige à fuir à nouveau vers un refuge où les sentiments d'un amour passé le conduiront à faire preuve d'une audace et d'un courage qu'il croyait avoir perdus.

* * * 
SERVICE PRESSE avec les éditions BAUDELAIRE.
Les éditions Baudelaire est une maison d'édition qui propose toute une palette de romans différents et originaux, une fois de plus, nous en avons la preuve avec le roman de Didier Naud. 

Le calme... après d'indociles tourments, raconte l'histoire d'un homme politique ayant démissionné de son poste de dirigeant suite à un scandale provoqué lors d'une des conférences. Désirant s'éloigner le plus possible de la politique, des curieux et des scandales, il décide de partir au bord de la mer dans un endroit qui, d'après lui, aurai été paradisiaque mais, il est très vite rejoint par deux jeunes militants qui lui demande des réponses à leurs questions. 

Durant ce récit, on suit donc cet homme dont nous ne connaissons ni le nom, ni le prénom ni rien. Il raconte tout ce qu'il a vécu quelques jours avant et après le drame qui a touché son parti politique. Ainsi, il se lance dans des monologues qui peuvent, je trouve, se trouver parfois un petit peu trop long. 

J'ai apprécié le côté politique (bien évidemment) de l'histoire. Ce côté un peu sombre et mystérieux qui se cache sous chaque homme politique, tous ces stratégies, tous ces secrets... Je trouve cela très bien que l'auteur exploite ce côté-ci de la politique. J'ai apprécié également la manière dont s'exprimait le héros lorsqu'il racontait son récit aux deux jeunes militants. On sent que c'est un homme politique, il emploi des mots bien spécifiques, bien compliqués parfois même, qui nous permettent de nous imaginer comment se tient cet homme.

J'ai beaucoup aimé le récit en général, l'histoire, le mystère qui se dégageait de l'histoire. J'ai tout de fois trouvé des passages assez longs, si bien que j'avais parfois la même réaction que la jeune militante : "Il faut aller au but !". Néanmoins, le rythme s'accélère à une cinquantaine de pages de la fin où, il se retrouve à vraiment fuir et à se cacher. 

J'ai adoré le final de l'histoire, je l'ai trouvé sombre, on peut vraiment comprendre que cet homme est au bout du bout et qu'il n'a qu'une envie : être tranquille et seul ! 

Le style de l'auteur et poétique, très recherché, très bien écrit. Quelques mots barbares de temps à autre mais c'est ce qui prouve que l'auteur possède une plume assez complexe mais poétique. J'ai beaucoup aimé.

Pour conclure, ce roman est une courte histoire politique et mystérieuse qui m'a beaucoup plu. J'ai apprécié ma lecture. Je remercie les éditions Baudelaire pour leur envois. M.G Spyreading  

Note : 7/10

jeudi 5 février 2015

Challenge "Un an, un pays" 2015.

Source.
Pour cette année 2015, je me suis mis en tête de réaliser un challenge qui me tentait depuis quelques mois maintenant. En effet, j'ai pu remarquer en analysant ma bibliothèque, que je ne lisais des romans que d'auteurs Américains, Français ou Anglais. Or, aujourd'hui, j'aimerai beaucoup élargir tout ça. 

C'est pour cela que j'ai décidé de me lancer dans ce challenge "Un an, un pays". J'ignore si ce challenge existe déjà sur les plateformes comme Livraddict mais, pour ma part, c'est un challenge personnel que j'ai pensé seule. Bien sûr, n'hésitez pas à m'avertir si il existe déjà ceci. 

Pour en revenir au challenge, le but étant de lire 12 livres d'auteurs originaire d'un pays particulier que vous auriez choisi en début d'année. 

Bien que le mois de Janvier est passé, j'ai tout de même décidé de me lancer dedans et j'ai choisi comme pays l'Afrique du Sud. Le pays de Monsieur Mandela mais également le pays que je rêve de visiter depuis de nombreuses années. 

Ce challenge est personnel certes, mais si il vous tente pour un autre pays n'hésitez pas à vous lancer dedans. 

LIRE 12 LIVRES D'AUTEURS D'ORIGINE SUD-AFRICAINE. 









lundi 2 février 2015

Saga : La communauté du sud, tome 12 : Mort sans retour ★ Charlaine Harris

_______________________________________

Publié aux éditions J'ai lu - Janvier 2013 - 350 pages - 8.90 euros. Lu durant Janvier 2015.
_______________________________________

          Genre : Bit-Lit.          

>> Saga : La communauté du sud.
"J'ai toujours su que ça ne serait pas de tout repos de vivre avec mon don de télépathe, car il y a souvent des choses qu'il vaudrait mieux ignorer ! Et, une fois encore, j'en ai eu la preuve : quand j'ai vu Eric se nourrir de cette jeune fille, j'aurais dû dire quelque chose ! Mais avec la venue de Felipe de Castro, le roi des vampires de Louisiane, d'Arkansas et du Nevada, il n'y a pas pire moment pour découvrir, sous le porche d'Eric, le corps d'une jeune humaine - celle dont il avait bu le sang quelques heures plus tôt...

Quel enfer ! Et c'est maintenant à Bill, enquêteur officiel de la zone 5, et à moi de résoudre ce meurtre. Mais au moins, cette fois, personne ne s'en prend à moi personnellement ! Enfin, j'aurais dû me douter que ça n'allait pas durer..."

* * *
COUP DE CŒUR JANVIER 2015. 
Douzième et avant-dernier tome de cette saga, "Mort sans retour" est une fois de plus un énorme coup de coeur pour cette série. D'ailleurs, le premier coup de cœur de l'année 2015, que demander de plus ? 

Dans ce tome-ci, il n'y a quasiment aucune action. Je tiens à prévenir c'est un tome assez lent. Il n'y a pas des moments de poussé d'adrénaline comme on a pu voir dans les tomes précédents. Dans ce douzième volet, Sookie, notre héroïne, se rend compte que toutes les personnes autour d'elles se marient, deviennent parents, emménagent ensemble... De son côté, elle est coincée avec son apollon de petit-ami, Eric Northman, Shérif de la zone 5. 

Ce qui est fort plaisant dans ce tome, c'est que l'on voit que notre chère Sookie mûrit, devient en quelque sorte adulte. Ses côtés naïf et niais sont mis de côté et ça, c'est fort agréable. Elle commence à devenir nostalgique des années où elle ne connaissait pas encore ni les vampires no les autres créatures surnaturelles qui l'entourent. Elle se sent vraiment comme un ovni sur terre, voyant que tout le monde autour d'elle entre dans la "vraie" vie. 

Une fois de plus, l'intrigue générale continue. En revanche, la différence que l'on peut noter contrairement aux précédents tomes est qu'ici, tous les événements auxquels est confrontée Sookie sont tous liés par une seule et même personne qui lui veut du mal. Ou presque. 

On apprends la vraie identité des personnes qui l'entourent, que ce soit Eric Northman, son petit-ami, Maître Cataliades, un démon qui lui avoue avoir joué un rôle crucial dans son enfance ou encore, Claude, son cousin faé. Tous ces personnages deviennent étranges sans oublier surtout, que Sookie doit surveiller ses moindres faits et gestes sous le regard du Roi de Louisiane, d'Arkansas et du Nevada, Felipe de Castro, revenu à Bon Temps pour régler une petite affaire. 

Le plaisir a une fois de plus était présent grâce à mon personnage favori de cette saga : Monsieur Bill Compton. L'homme mystérieux, attentionné qui sait parfaitement le mal qu'il a causé à Sookie et qui tente aujourd'hui de se racheter. D'ailleurs, j'ai adoré le passage à la page 292 où ce dernier fait des révélations touchantes (et sexy) à notre héroïne. 

J'ai adoré retrouver Maître Cataliades qui, fait certes une courte apparition dans cet épisode, mais une apparition très importante et très révélatrice de l'identité de Sookie. J'aime énormément ce personnage démon, je le trouve charismatique, franc, protecteur et vraiment culotté dans certaines situations. 

Tout comme le tome onze, ce tome bénéficie d'une pointe d'humour qui fait qu'on ne peut s'empêcher de rire face à certaines situations dans lesquelles se met Sookie. J'aime également ses monologues où elle s'auto-critique.

Devons-nous parler de Eric Northman ? Oui ! Dans ce tome ci, il n'est que peu présent (plus au début et à la fin) mais durant les pages qui se trouvent entre ces passages-là, le vampire est plutôt occupé à régler son affaire personnel que lui a ordonné son créateur, Appius avant que ce dernier meurt. Le vampire est perdu entre son opportunité et son amour pour Sookie. Ce qui peut le rendre franchement mais alors, franchement énervant. 

Bon d'un côté, si elle rompt avec lui, elle ira avec Bill et je serai très heureuse. *ironie*.

Et que dire de cette fin ? Depuis quelques tomes, Charlaine Harris nous avait habitué à des fins fermées, dans le genre "la boucle est bouclée" on avait réponse à tout. Ici, elle nous laisse en plein suspens avec cette fin ouverte. On est là : "Mais non !" et on regarde si il n'y a pas d'autres pages mais non, elle nous fait vraiment languir jusqu'au bout. 

D'ailleurs, une fois de plus, j'ai adoré le style d'écriture de l'auteur. Tout est toujours simple, fluide, sans prise de tête. C'est délicieux. 

On approche doucement de la fin de la saga littéraire et je dois bien vous avouer que je n'en ai pas envie. je n'ai pas envie de savoir comment cela va se terminer. Nom de Dieu, plus que un tome et après ce sera fini ! (pleurs). Non, réellement, j'ai très envie de lire le dernier tome afin de me dire que j'aurai enfin fini cette saga Bit-lit chouchoute et voilà, on sent tout de même que c'est la fin : Sookie obtient toutes ses réponses à ses questions.

Une fois de plus, je vous recommande chaudement "La communauté du sud", c'est une saga qui pour ma part, me comble toujours autant et je suis toujours autant accro. M.G Spyreading  

Note : 10/10