samedi 21 mars 2015

Saga : Fifty Shades, tome 1 : Cinquante nuances de Grey ★ E.L James

_______________________________________

Publié aux éditions Le livre de poche - 2015 - 672 pages - 6.90 euros. Lu durant Mars 2015.
_______________________________________

          Genre : Romance, Contemporain, érotique.          

>> Saga : Fifty Shades.
Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

* * * 
Coup de Cœur Mars 2015
Mamma mia ! *-* Alors là ! Je dois dire que je ne m'attendais pas à être autant dépendante de ce premier tome. Je ne m'attendais absolument pas à adorer à ce point l'histoire d'amour passionnelle et dévorante qui lie Anastasia Steele et Christian Grey. 

Ce livre fut à l'origine acheté pour ma sœur qui avait vu le film et voulait lire les livres (oui elle fait l'inverse de la normale), je lui ai donc acheté et je me suis dit que je pouvais également tenter l'expérience pour savoir si oui ou non ça me plaisait. Au fond de moi, je pensais sincèrement que je n'allais pas aimer. Que je n'allais pas aimer ce personnage si complexe et particulier qu'est Christian Grey et au final... j'ai fondu. 

J'ai adoré du début à la fin ! Alors, certes, ce n'est pas de la grande littérature, je le confirme mais c'est le genre de livre où tu ne te prends pas la tête, où tu poses ton cerveau dans un coin et tu te laisses emporté par l'histoire addictive de Ana et Christian. 

J'ai, pour ma part, beaucoup aimé le personnage d'Anastasia. Je l'ai trouvé tellement imparfaite ! Une maladroite, une gaffeuse et surtout une jeune femme timide et inexpérimenté. J'aime le fait qu'elle soit banale car ça nous permet de nous identifier plus à elle. Je m'attendais à ce qu'elle soit plus niaise et plus naïve mais finalement, je l'ai trouvé normal. Je pense que nous réagirions tous de la même manière si un bel homme comme Christian Grey s’intéressait à nous. 

Christian... Que dire ? Lui aussi est parfaitement imparfait. Tellement fou, tellement complexe et tellement particulier. Alors c'est clair, qu'il nous fait carrément fantasmer. Hein, on ne vas pas le nier ? On peut également avouer que malgré son langage cru dans le roman, on le trouve très attirant. Et puis, quand on s'imagine Jamie Dornan dans la peau de Grey, on aime encore plus. J'ai aimé son côté protecteur (voir complètement jaloux obsessionnel). 

En dehors du côté érotique du roman, c'est tout de même une jolie histoire d'amour qui se construit et ça j'apprécie grandement. J'ai très très très hâte de lire le tome deux ! 

Je vous conseille fortement cette saga mais, pas pour tous le monde ! M.G Spyreading  

Note : 10/10


Quand j'étais Jane Eyre ★ Sheila Kohler.

_______________________________________

Publié aux éditions 10/18 - 2013 - 236 pages - 7,50 euros. Lu durant Mars 2015.
_______________________________________

          Genre : Romance, Historique.          

Dans le calme et la pénombre, au chevet de son père qui vient de se faire opérer des yeux, Charlotte Brontë écrit, se remémore sa vie, la transfigure. Elle devient Jane Eyre dans la rage et la fièvre, et prend toutes les revanches : sur ce père, pasteur rigide, désormais à sa merci, sur les souffrances de son enfance marquée par la mort de sa mère et de deux sœurs aînées, sur sa passion malheureuse pour un professeur de français à Bruxelles, sur son désespoir face à son frère rongé par l'alcool et la drogue, sur le refus des éditeurs qui retournent systématiquement aux trois sœurs Brontë leurs premiers romans, envoyés sous pseudonyme.

* * * 

Premier livre dans le cadre de mon challenge "Un an, Un pays" et je dois dire que le résultat est très décevant. Sur les 236 pages, je n'en ai lu que 85. Explications...

L'idée que l'auteur s'imagine le contexte dans lequel Charlotte Brontë à écrit son légendaire "Jane Eyre" me tentait pas mal. Pourtant, j'ai rapidement déchanté. J'ai trouvé ce livre un peu trop fouillis. Un coup, nous avons le point de vue de Charlotte, puis de son professeur lorsqu'elle étudiait, puis celui de son père, puis celui de l'infirmière. J'ai trouvé cela bien de trop pour moi. 

Je n'ai pas réussi à m'attacher à Charlotte de cette manière, j'aurai aimé quelque chose qui soit plus centré sur elle-même et non sur tous son entourage. Vraiment, les 85 pages ont été lues en 3 semaines c'est pour dire que ce fut très laborieux pour moi. 

Le style de l'auteur est tout de même assez fluide assez bon, mais je n'ai pas plus accroché que cela. Je pense que ce fut une erreur de ma part de tenter cette lecture. 

Je suis donc très déçue d'abandonner ce livre, mais dans un autre sens c'est mieux ainsi. 

En conclusion, ce style de roman peut plaire mais ne m'a en aucun cas convaincu. M.G Spyreading  

Note : 3/10

dimanche 15 mars 2015

Le secret du Phénix ★ Anthony Gonçalves.

Publié chez : Artalys (Hors-réel)
Date : 2013
Pages : 14
Prix : Gratuit (Ebook). 

Lu durant Février 2015.
          Genre : Nouvelle.          

Vanessa Gilmore, une jeune météorologiste, expose ses travaux lors d’un colloque international. Cette remarquable découverte améliorera considérablement la prévision des tornades sur le territoire américain. Mais un homme l’interrompt lors de son exposé, prétendant être le véritable auteur de ces travaux. Un homme connu dans le milieu scientifique et pourtant très mystérieux, qui exerce sur Vanessa une attraction irrésistible et inexplicable. Il lui propose de passer une soirée avec lui, dans un restaurant en bord de plage. Elle accepte ce rendez-vous sans avoir aucune idée de ce qui pourrait se produire.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Service Presse avec les éditions Artalys

Après avoir lu cette petite nouvelle, je dois bien avouer que mon avis reste assez mitigé. dés le début, nous sommes plongés dans l'ambiance qui est vraiment très bien décrite. On ressent bien les émotions de Vanessa, l'héroïne. On tombe également -malgré nous- sous le charme de Patrick Furnan, sa manière de s'exprimer, son charisme... Pour ce côté-là, j'ai vraiment apprécié. L'ambiance électrique... 

Maintenant, passons au point que j'ai le moins apprécié durant cette lecture. Je trouve que certains passages sont un peu trop rapides, je trouve que l'action dans le temps s'accélère au fur et à mesure que nous tournons les pages. Ce qui est dommage je trouve. 

Certes, on s'attend bien à ce que la belle Vanessa succombe au charme de Patrick mais, ce dernier possède un secret, un pouvoir, peut-être qui n'est pas assez exploité et qui n'est pas assez décrit. C'est à dire, qu'on fait la "rencontre" de cette particularité de Patrick mais, il n'y a pas vraiment d'explications. J'aurai aimé savoir pourquoi, il possède ce secret, pourquoi cela se produit ainsi...

Bien sûr, c'est sans doute fait exprès pour justement nous laisser sur notre faim. Ce genre de fin, je suis pour mais, il faut qu'elle soit amenée d'une certaine manière. Ici, j'ai vraiment l'impression d'être abandonnée dans un mystère que je ne connais pas les réponses. C'est dommage je trouve. 

Néanmoins, l'auteur m'a tout de même embarqué dans son univers, dans l'ambiance qui se dégage et j'ai bien apprécié les personnages et leur première rencontre que je trouve originale. 

Malgré quelques bémols, j'ai donc bien apprécié tout de même ma lecture et je recommande cette petite nouvelle fort sympathique. M.G Spyreading

Note : 7/10