dimanche 17 avril 2016

No et Moi ★ Delphine de Vigan

Publié chez : Le livre de poche
Date : 2008
Pages : 250
Prix : 6.30 euros. 


Lu durant Février 2016.
          Genre : Contemporain          

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies. 
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. 
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage. 
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :


No et Moi est le premier roman de l'auteure Delphine de Vigan que j'ai découvert. Beaucoup de lecteurs me l'ont recommandé comme première lecture et effectivement, j'ai beaucoup aimé ce premier roman remplit de bonnes ondes, d'une très belle histoire et surtout, d'une très belle leçon de vie. 

Du haut de ses treize ans, Lou est une jeune adolescente très intelligente et brillante. Lorsque son professeur lui demande son projet "social". Prise par surprise, elle répond qu'elle va s'intéresser au quotidien des jeunes femmes qui vivent dans la rue. Pourtant, elle va faire la rencontre de No, une jeune femme sans domicile qui passe sa vie dans les rues de Paris. Lou, touchée par la jeune femme décide de s'occuper d'elle et l'aider à se reconstruire. 

L'histoire d'amitié qui se créer entre Lou et No est vraiment touchante. C'est quelque chose qui m'a énormément plu et je ne m'attendais pas à être déçue de ce point de vue là. Cette jeune fille de treize ans a réussi à me toucher et à me rendre compte que l'on vit dans un monde assez égoïste. 

L'histoire est une belle leçon de vie et je n'arrive pas vraiment à expliquer les choses que j'ai ressentis pendant cette lecture. J'ai été émue, amusée parfois, et je me suis clairement prit une grande claque dans la figure et c'est vrai que c'est très rare que ça m'arrive. 

Delphine de Vigan a une écriture absolument divine, je suis tombée amoureuse de son style d'écriture délicat. Tout est écrit avec soin et c'est vraiment agréable. Elle réussit à se plonger dans la tête d'une jeune fille de treize ans sans aucun soucis. Bravo ! 

En conclusion, je n'ai pas eu de gros coup de cœur pour ce roman mais c'est vrai que ce n'était pas loin. Je vous recommande chaudement cette lecture ! M.G Spyreading

Note : 8/10 

vendredi 15 avril 2016

Algérie 1959 : Une file d'hommes nus, mains en l'air, sous la lune ★ Roger Archaud

Publié chez : Les éditions du roure
Date : 2009
Pages : 79
Prix : 10.00 euros. 


Lu durant Février 2016.
          Genre : Témoignage          

Longtemps il a fuit le même rêve ou plutôt le même cauchemar : il voyait défiler des hommes nus, les bras levés vers le ciel, le visage déformé par la peur: Au cours des mois suivants il avait eu sous les yeux des spectacles encore plus poignants et plus cruels et pourtant c'est cette image de janvier qui a dominé toutes les autres. Pourquoi celle-là seulement ? Parce qu'elle a été la première et qu'il n'avait pas été préparé à la voir. Cette nuit du 8 janvier 1959 avait eu un autre effet sur lui et aussi sur ses camarades : le 8 janvier au soir ils étaient " Algérie française ". Le 9, ils ne l'étaient plus.


CE QU'EN PENSE SPYREADING :


J'ai eu l'occasion de lire ce très beau témoignage grâce à ma maman qui connait l'auteur Roger Archaud. Pour me permettre de lire son histoire, il m'a gentiment fait parvenir un exemplaire avec un petit mot et une lettre adorable que je garde bien en sécurité. 

Il existe de nombreux témoignages sur la seconde guerre mondiale, j'adore en lire. En revanche, je trouve qu'il en existe peu sur la guerre d'Algérie. En France, on en parle pas, pire encore : c'est devenu un sujet tabou. Même dans nos cours d'histoire, on évoque que pendant quelques minutes les événements de janvier 1959. Alors, évidemment quand j'ai su que le témoignage de Roger Archaud traitait de son vécu pendant cette guerre, je me suis dit que je voulais savoir. Savoir ce qu'il s'était passé du point de vue d'un jeune soldat. Malgré la taille du témoignage, j'ai du mettre deux bonnes journées à venir à bout du témoignage. J'ai commencé à lire un beau soir les premiers jours de ce jeune soldat en Algérie. Face à la barbarie des événements auxquels il a insisté, mon cœur et mon esprit n'ont pas pu se permettre de continuer. J'ai reposé le livre et ai repris la lecture le lendemain. 

Pendant toute la durée de cette histoire, de l'histoire de la France, on a la gorge nouée et on se demande encore comment autant de barbarie a pu exister au XXème siècle. Ce n'est pas le genre de témoignage que l'on oublie, c'est quelque chose de bouleversant et ça reste marqué dans vos mémoires. Tout comme cette guerre. 

Si je devais vous conseiller un témoignage, ce serait bien celui-ci. Néanmoins, il est devenu presque impossible de se le procurer (jugé comme étant non-conforme à une publication, il est interdit de vente). C'est bien dommage. Je n'ai pas de mot pour vraiment exprimer ce que je ressens après une lecture aussi émouvante. Merci à cet homme de m'avoir permis d'en savoir plus sur cette guerre. Je n'oublierai pas. M.G Spyreading

Note : Je n'attribue pas de notes pour les témoignages. 

mardi 12 avril 2016

Saga : Linnea, tome 1 : Entre Dieu et moi, c'est fini ★ Katarina Mazetti

Publié chez : Babel
Date : 2011
Pages : 136
Prix : 6.60 euros. 
Tome 1 : Entre Dieu et moi, c'est fini


Lu durant février 2016.
          Genre : Contemporain.          

>> Saga : Linnea.
Linnea a quinze ans, plein de complexes et pas mal de questions qui lui trottent dans la tête. La seule qui la comprenait, c’était Pia, sa meilleure amie, son amie pour la vie… enfin, pour cent vingt jours, “sans compter les week-ends”, Linnea a fait le calcul une fois. Depuis que Pia est morte.
Avec Pia, elle pouvait parler de tout : de l’amour, de la mode, de Markus, le beau gosse dont toutes les filles rêvent, de son père qu’elle voit deux fois par an, de sa mère qui vit avec son nouveau conjoint une relation tumultueuse. Et de Dieu. Qu’est-ce que ça signifie “croire en Dieu” ? Car ce n’est pas exactement la même chose que le père Noël. Une chose est sûre, ce n’est pas la peine de compter sur Dieu pour résoudre les équations du second degré. Seulement voilà, Pia n’est plus là. Alors Linnea se souvient, puisque, comme dit son excentrique grand-mère, “pour pouvoir oublier quelque chose, il faut d’abord bien s’en souvenir”. La verve comique et tendre de Katarina Mazetti est ici au service d’une adolescente bravache, complexée, drôle, curieuse et paumée, qui parle aux murs pour surtout ne se confier à personne. Ce formidable roman sur l’amitié et les tourments adolescents, qui permettra aux jeunes de se sentir moins seuls et aux moins jeunes de comprendre leurs ados préférés, est le premier volume d’une trilogie publiée aux éditions Gaïa, à paraître au fil de l’année 2011 dans la collection Babel.


CE QU'EN PENSE SPYREADING :


"Entre Dieu et moi, c'est fini", est le premier roman de Katarina Mazetti que j'ai lu, la quatrième de couverture m'ayant énormément interpellé, j'avais envie de découvrir l'univers de l'auteur. Au final, je dois bien avoué que je suis un peu mitigée face à ce premier tome. Ce n'est pas une déception, mais j'en attendais un peu plus quand même. 

Ce premier tome raconte l'histoire de Linnea, une jeune fille de quinze ans qui a vu sa vie changer lorsque sa meilleure amie, Pia, est morte. À travers ces 136 pages, sous le point de vue de la jeune adolescente, on découvre tout ce qui pouvait la lier à Pia, son amie qui la comprenait comme personne. 

Finalement, plus on tourne les pages plus on se rend compte qu'il manque quelque chose. À mes yeux, j'attendais plus de choses sur le point de vue émotionnel. J'avais envie d'être triste tout comme Linnea l'a été lorsqu'elle a appris la nouvelle du décès de son amie, mais on a l'impression que l'auteur ne fait que passer. J'ai vraiment eu l'impression que l'auteur ne décrivait pas assez les sentiments que cette jeune fille pouvait ressentir, ça m'a beaucoup gêné. Je m'attendais à des larmes, ou tout du moins à de la tristesse pendant la plus grande partie du roman, malheureusement, je n'ai pas été émue plus que ça. C'est dommage. 

Katarina Mazetti a un très bon style d'écriture, mais j'espère que toutes ses histoires ne sont pas aussi rapides que le premier tome de cette saga. 

Malgré tout, je pense lire les deux autres tomes car, j'ai tout de même bien aimé l'univers, le personnage principal et puis, j'aime toujours finir les sagas que j'ai commencé. Hélas, je pense que j'aurai dû commencer par un autre roman de cette auteure. 

En conclusion, je vous recommande tout de même cette lecture. M.G Spyreading  



Note : 7/10

dimanche 10 avril 2016

Avant toi ★ Jojo Moyes

Publié chez : Milady (Grande Romance)
Date : 2013
Pages : 475
Prix : 18.20 euros. 


Lu durant Février 2016.
          Genre : Romance          

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.





CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de cœur février 2016


J'ai acheté ce livre à sa sortie en grand format (soit en mars 2013) et cela faisait donc trois ans qu'il trainait dans ma pile à lire. Finalement, il y a donc quelques semaines, tout comme beaucoup d'autres personnes j'ai vu la bande-annonce du film qui sortira en juin 2016. Et lorsque j'ai vu Sam Claflin dans le rôle de Will Traynor, je me suis dit : je dois le lire, et après je dois voir le film !

Le bilan après deux jours de lecture intense : "Avant toi" est un énorme coup de cœur ! J'avais très peur de ne pas trouver l'histoire de Lou et Will à la hauteur de mes attentes, mais au final, leur histoire m'a bouleversé du début à la fin. 

Lou c'est une jeune femme qui vit pour vivre, clairement. Elle n'a pas de grandes ambitions, elle sort avec le même garçon depuis des années (un homme très centré sur lui-même), vit toujours chez ses parents. Le jour où elle perd son emploi dans le café où elle travaillait, elle se retrouve au chômage. Ses parents comptent sur elle pour ramener de l'argent à la maison. Jusqu'au jour où elle passe un entretien pour tenir compagnie à un homme tétraplégique... 

Face à elle, il y a Will Traynor, jeune trentenaire qui est tétraplégique depuis deux ans suite à un accident. Il a perdu le goût de vivre, sa bonne humeur et tout son espoir de vivre une grande vie pleines d'aventures. Lorsqu'il se retrouve face à Louisa Clark, il est tout d'abord fort désagréable et lui exprime même une haine, puis au fil de l'histoire, on commence à s'attacher à lui...

Seule ombre au tableau, Will veut mettre fin à ses jours dans six mois. Notre chère Louisa, aidée de Nathan, l'infirmier de Will va tenter de dissuader son ami de vouloir mourir. 

Ce que j'ai adoré dans cette histoire c'est le contraste entre ces deux personnages. Will voit la vie en noir, il est désagréable, il a des goûts très luxueux pour beaucoup de choses. Louisa, jeune, colorée de la tête aux pieds, n'a pas vraiment d'ambition dans la vie, un peu paumée certainement. 

Pour moi, à mes yeux, cette histoire est avant tout une histoire d'amitié. Parce que, on ne peut pas dire au bout de cent pages que Louisa est folle amoureuse de Will, au contraire, elle l'apprécie beaucoup en tant qu'ami. Non, c'est vraiment pour moi une amitié avant une histoire d'amour. Cette dernière selon moi, est apparue aux alentours de deux-cent pages avant la fin. Certains diront justement qu'ils trouvent alors le reste du livre bien trop court en vue de leur histoire d'amour, moi non. 

Jojo Moyes a une manière d'amener les sentiments et les émotions magnifiquement bien. J'ai adoré son style très fluide, très frais mais également très prenant. 

Comme beaucoup de personnes, j'ai pleuré bien avant la fin et, c'est le livre qui m'a le plus hanté encore quelques jours après ma lecture. Je me suis passée la bande-annonce du film en boucle jusqu'à temps d'en être rassasiée. 

En conclusion, j'espère sincèrement que le film sera à la hauteur du livre. Je vous recommande chaudement ce roman qui est incroyable ! On ne peut pas rester indifférent face à l'histoire de Lou et Will. On s'attache tellement à eux, à leur complicité... Enfin bref, je vais finir cette chronique ici de peur de vous spoiler l'histoire. Si vous hésitez encore, foncez !  M.G Spyreading

Note : 10/10


samedi 9 avril 2016

Saga : Fifty Shades, tome 3 : Cinquante nuances plus claires ★ E.L James

Publié chez : J.C Lattès
Date : 2013
Pages : 594
Prix : 17.00 euros. 
Tome 3 : Cinquante nuances plus claires


Lu durant octobre 2016.
          Genre : Romance, Contemporain, Érotique.          

>> Saga : Fifty Shades.
A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquantes Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité... Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?


CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de cœur février 2016


Le second tome de cette saga ayant été très décevant, j'avais vraiment très peur de me replonger dans l'univers sombre de M. Cinquante Nuances. Finalement, en quelques jours, ce troisième tome et final de la trilogie a été dévoré ! C'est un gros coup de cœur !  

Le deuxième tome s'était terminé sur un certain suspens mais voilà, après avoir enchaîné les deux premiers tomes, je me devais de faire une pause. Je pense que la pause était nécessaire afin de pouvoir replonger pleinement dans le troisième volume. Dans ce troisième tome, on suis Anastasia Steele et Christian Grey rayonnant de bonheur ensemble. Les premiers chapitres se passent durant un moment très important dans leur vie de couple et puis, on les voit évolué...

Seulement voilà, notre cher Christian demeure toujours autant mystérieux et vraiment beaucoup trop possessif. Ana doit gérer ses problèmes liés à son ancien patron, Jack Hyde qui a décidé de faire vivre un enfer au couple. 

J'ai adoré Anastasia dans ce troisième tome parce que malgré le fait qu'elle est absolument folle amoureuse de son M. Cinquante Nuances, elle n'hésite pas à hausser le ton et a exprimer son point de vue face à certaines situations. Lorsqu'elle apprend un événement qui va bouleverser leur histoire d'amour, elle devient vraiment forte face à cet homme... horriblement sexy ! 

Je pense qu'il est inutile que je vous parle de Christian Grey, c'est toujours cet homme tellement imparfait sous qui on tombe toutes sous le charme, on ne peut pas mentir ! Son côté protecteur peut être mignon, seulement parfois ça vire à l'obsession et là, on a envie de lui gueuler dessus ! 

Le style de l'auteur est super simple, très fluide mais délicieux. Les pages se tournent toutes seules et c'est vraiment agréable. On est vraiment à fond dans l'histoire et on ne peut pas fermer le livre tant que nous ne sommes pas arrivés à la fin ! 

Quelle fin d'ailleurs ! Tout en beauté, tout est bien qui finit bien ! Mais bon, mon côté insatisfaite aurait aimé que ça se finisse différemment. Peut-être un peu moins tout beau, tout rose. Enfin, ce n'est que mon avis.

Les scènes de sexe sont bien évidemment très présentes, et toujours aussi hot mais, à force on s'y habitue et on trouve même cela normal dans l'histoire. 

Pour conclure, je vous recommande ce troisième tome et la saga en général. Pour ma part, je pense que c'est mon tome favoris de la saga ! M.G Spyreading  



Note : 9.5/10

Saga : La communauté du sud, Hors-série : Interlude mortel ★ Charlaine Harris

Publié chez : J'ai lu
Date : 2011
Pages : 156
Prix : 8.90 euros. 
Hors-série : Interlude mortel.


Lu durant Janvier 2016.
          Genre : Nouvelles, Bit-lit.          

>> Saga : La communauté du sud.
" La première fois que l'on m'a demandé d'écrire une nouvelle autour de Sookie Stackhouse, je n'étais pas sûre d'y parvenir. La vie de Sookie, son histoire, sont si complexes que j'ignorais si j'étais capable de créer une fiction courte mais cohérente qui lui rende justice...
Je me suis bien amusée à écrire ces histoires. Certaines sont totalement joyeuses, d'autres plus sérieuses, mais elles éclairent toutes une petite facette de la vie de Sookie que je n'ai pas apportée dans les romans. J'espère que vous éprouverez autant de plasisir à les lire que moi à les écrire."



CE QU'EN PENSE SPYREADING :

Tout comme les autres fans de "La communauté du sud", je me devais de lire ce premier hors-série intitulé "Interlude Mortel". Le bilan est plutôt mitigé pour être honnête. Je m'attendais à beaucoup mieux de la part de l'auteur qui avait réussi à créer un très bel univers qui m'a envoûté pendant des années.

Alors, peut-être que c'est le fait que je lise ces petites nouvelles après avoir fini la saga qui fait que je n'ai pas été si emballée que ça. Il y a deux nouvelles que j'ai tout de même bien aimé. "L'anniversaire de Dracula" a été la première nouvelle que j'ai bien aimé car l'action se passe dans le très étrange et magnifique Fangtasia et que notre héroïne est entourée de pas mal de vampires. Ceux que j'aime dans cette saga justement. La seconde nouvelle que j'ai bien aimé, c'est "Le noël de Sookie" parce que c'est la dernière de ce recueil de nouvelles (donc elle conclue bien le livre) mais en plus parce que là, Sookie reçoit un très beau cadeau pour son noël qui lui apporte du piment à son noël qui devait être plutôt triste. 

Les autres nouvelles n'ont pas réussi à me convaincre plus que ça. Elles mettent en scène Sookie en compagnie de personnages secondaires que je n'aime pas forcément : notamment Amelia Broadway qui n'a jamais réussi à me plaire durant les tomes de la saga où elle est présente. 

Je pense que si je suis autant mitigée par rapport à ce court livre, c'est parce que les actions présentes se passent durant les tomes que j'ai le moins aimé de la série (tomes 6, 7 et 8). 

En revanche, j'aime toujours le style de l'auteur, l'univers créé et tout de même, ça m'a fait du bien de retrouver la petite Sookie même si, à mes yeux ce livre n'est pas indispensable, il nous aide à replonger dans l'univers pendant quelques heures. Je lirai probablement l'autre hors-série "Mariage Mortel" où j'espère être un peu plus emballée. 

En conclusion, je ne pense pas que ce soit une lecture indispensable pour les fans de la série, mais si vous en êtes nostalgiques comme moi, laissez-vous tenter ! M.G Spyreading  


Note : 8.5/10

Saga : Dexter, tome 2 : Dexter revient ! ★ Jeff Lindsay

Publié chez : Points (Thriller)
Date : 2007
Pages : 317
Prix : 7.30 euros. 
Tome 1 : Dexter revient !


Lu durant Février 2016.
          Genre : Thriller.          

>> Saga : Dexter.
Voici notre cher Dexter - expert judiciaire de la police de Miami le jour, tueur en série la nuit - doublement menacé. D'un côté le sergent Doakes, insensible à son apparence de gentleman, traque le "Passager Noir", l'autre moi sanguinaire et justicier de Dexter. De l'autre, un psychopathe particulièrement pervers laisse Dexter sans voix alors que son appétit meurtrier se réveille. Lequel de ces monstres rattrapera l'autre le premier?





CE QU'EN PENSE SPYREADING :

Après environ trois ans à l'avoir laissé traîner dans ma bibliothèque où je m'étais arrêtée à la page 94, j'ai décidé de reprendre et de finir ce deuxième tome que j'avais laissé à l'abandon. Pour être honnête, j'avais décidé de mettre pause à ce deuxième volume des aventures de notre ami Dexter Morgan car, le passage en question était bien trop gore pour moi, et du coup, j'avais eu envie de lire quelque chose de plus léger. 

Finalement, avec des années en plus pour moi, j'ai savouré ce deuxième tome ! Je n'ai eu aucun mal à me replonger dans l'histoire (pour vous dire à quel point ce fameux passage m'avait légèrement choqué). Je n'ai eu aucun mal à retrouver l'ambiance à la fois étouffante de cette série (peut-être lié au fait qu'elle se passe à Miami) et, totalement cinglée ! Dexter se retrouve dans de mauvais draps car le sergent Doakes se met à l'espionner. Ce qui empêche à notre médecin légiste, de pratiquer son activité illégale préférée (je vous rappelle juste que c'est un tueur). 

Néanmoins, il arrive à se distraire grâce à cette affaire qui rends notre héros à la fois impressionné et totalement perdu. C'est ce que j'aime dans cette saga, c'est que Dexter a beau avoir une apparence humaine, il est absolument fou ! On plonge dans ses pensées les plus atroces lorsqu'il se met à admirer les scènes de crimes... On en frissonne. 

J'ai adoré retrouvé les personnages secondaires notamment Debby (la sœur de Dexter) et Rita, la femme avec qui il passe beaucoup de temps et dont sa relation avec elle va, légèrement évoluée malgré lui. Au rendez-vous, une série de quiproquos plutôt hilarants ! 

Le style de Jeff Lindsay demeure absolument divin, il réussit avec son talent à nous plonger dans la tête d'un psychopathe et le pire, c'est qu'on aime ça et que ça ne nous dérange pas ! 

En conclusion, je dirai que c'est un super deuxième tome que j'ai légèrement préféré au premier. Je pense lire la suite assez vite, c'est une petite saga Thriller qui me plait bien et c'est vrai que des fois, ça fait du bien de retrouvé un personnage aussi fou que Dexter Morgan ! 

Note : 7/10