dimanche 23 octobre 2016

On m'a volé ma vie ★ Jaycee Dugard

Publié chez : Michel Lafon
Date : 2013
Pages : 300
Prix : 18.95 euros. 


Lu durant Mai 2016.
          Genre : Témoignage        

Personne n’a oublié Jaycee Dugard, libérée en 2009 après 18 ans de captivité passés sous l’emprise d’un pervers sexuel. À 29 ans, malgré l’horreur et les traumatismes, elle retrouve sa famille et réapprend à vivre normalement avec ses deux filles, nées de son violeur. C’est une femme courageuse, jamais amère, qui raconte ici son cauchemar. Son témoignage est avant tout un message d’espoir sur la capacité de chacun à surmonter le pire pour apprécier pleinement “l’aventure de la vie”. Impressionnant. 

"A l'été 1991, j'étais une enfant comme les autres. Je faisais des choses normales. J'avais des amis et une mère qui m'aimait. J'étais tout simplement comme vous. Jusqu'au jour où on m'a volé ma vie.
Je suis restée prisonnière pendant 18 ans. J'ai été un objet dont quelqu'un a usé et abusé. Pendant 18 ans, on m'a interdit de prononcer mon nom. Je suis devenue mère, et on m'a forcée à devenir une soeur. Pendant 18 ans, j'ai supporté l'insoutenable.
Le 26 août 2009, j'ai retrouvé mon nom. Je m'appelle Jaycee Lee Dugard. Je ne me considère pas comme une victime. J'ai survécu.
Une vie volée est mon histoire, écrite avec mes mots, à ma manière, exactement de la façon dont je me la rappelle."



CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Voici un témoignage qui ne m'aura pas laissé de marbre. Pendant trois-cent pages, Jaycee Dugard nous raconte son histoire, celle de son enlèvement et son quotidien avec ses ravisseurs.

Début des années 1990, Jaycee Dugard, une petite fille de onze ans est kidnappée près de chez elle, en Californie par un homme. Ce dernier l'emmène chez elle et la présente à sa femme, Nancy. Pendant dix-huit ans, le couple retiendra la jeune Jaycee devenue grande, et mère de deux petites filles (qu'elle a eu avec son ravisseur). Jaycee Dugard nous raconte son quotidien d'enfant, puis d'adolescente mère à quatorze ans, et enfin celui d'esclave sexuelle auprès de son ravisseur. 

Si l'histoire est particulièrement poignante, le point de vue de Jaycee reste extrêmement difficile à comprendre. Violée, enfermée et devenue mère de force, elle arrive pourtant à ne pas haïr ce couple avec qui elle a vécu pendant dix-huit ans. Elle leur en veut, mais ne les traite jamais durant tout ce temps. 

J'ai particulièrement aimé lorsqu'elle nous parle de ses petits chatons qui étaient sa seule compagnie avant qu'elle ne devienne mère. Enfin mère, est un grand mot car, le couple lui aura demandé de se faire passer pour la grande soeur. Pendant dix-huit ans, elle n'était plus Jaycee, on lui avait forcé à changer de nom...

Je ne sais pas vraiment quoi dire dans cette chronique si ce n'est que c'est un témoignage très troublant et poignant, j'ai vraiment beaucoup aimé la manière dont la jeune femme en a parlé, sans haine, mais avec beaucoup de tristesse. J'ai aimé également la partie où elle rentre chez elle, et redécouvre sa mère et sa petite soeur notamment. C'est touchant.

Je vous recommande ce témoignage, car il est vraiment très beau.  M.G Spyreading

Note : Je n'attribue pas de notes pour les témoignages. 

samedi 15 octobre 2016

Un jour ★ David Nicholls

Publié chez : 10/18
Date : 2011
Pages : 620
Prix : 9.60 euros. 


Lu durant Mai 2016.
          Genre : Contemporain          

Lui, Dexter, issu d'un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant.
Elle, Emma, d'origine modeste, charmante qui s'ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions.

Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre.

D'année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s'aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.

Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises...




CE QU'EN PENSE SPYREADING :
coup de cœur mai 2016


Que dire ? que dire ? Je suis ressortie de ce roman avec un étrange sentiment. C'est une histoire incroyable et qui me hante encore aujourd'hui d'ailleurs, ce qui est bizarre. Je pense que ce roman est arrivé dans le top 10 de mes livres favoris de tous les temps !   

L'histoire se passe sur vingt-ans, de l'année 1988 à 2007. C'est l'histoire un peu atypique d'Emma et de Dexter qui se rencontrent le 15 juillet 1988 après leur remise de diplôme. Alors que Dexter pense faire d'Emma sa nouvelle conquête, celle-ci décide de lui résister. Ensemble, ils décident de rester simplement amis. Pendant presque vingt-ans, nous allons donc les suivre chacun de leurs côtés à une seule et unique date : le 15 juillet. On ne sait rien des événements d'avant ni ceux d'après. Au fil des années, leur amitié connaîtra des hauts et des bas, une forte amitié, et peut-être même une belle histoire ? 

Cela faisait très longtemps que ce livre traînait dans ma PAL et je ne me décidai toujours pas à le sortir notamment dû à son nombre de pages. J'avais peur de ne pas aimer, de ne pas m'accrocher aux personnages et finalement, les pages se sont tournées rapidement et je suis très vite devenue accro à cette histoire d'amitié-amour un peu particulière.

J'ai adoré les héros et j'ai eu un vrai coup de coeur pour Dexter que j'ai trouvé tellement imparfait ! Mais en même temps, on peut retrouver quelqu'un que l'on connait en lui, il est tellement attachant. J'ai également beaucoup aimé Emma qui vit la vie avec un peu moins de légèreté que son meilleur ami, tout ce qui les oppose m'a plu. 

Certains passages sont très drôles, d'autres très touchants si bien que je n'ai pas pu vraiment contrôler mes émotions. Et en voyant ce final, c'est vrai que j'ai un petit peu pleuré tout de même, je ne vais pas le nier ! 

J'ai adoré le style de David Nicholls qui arrive à manipuler les passages drôles et ceux qui sont émouvants, il a style très simple mais fluide et agréable à lire ! Je me fais une joie de découvrir d'autres de ses romans !

J'ai par la suite regardé l'adaptation cinématographique et bien que j'ai trouvé Anne Hathaway et Jim Sturgess fantastiques dans leurs rôles, j'ai trouvé le film trop court, et donc j'ai été un peu déçu...

En conclusion, je vous conseille chaudement avec tout mon cœur ce roman qui est pour moi une petite pépite qu'on dévore et qu'on adore ! C'est juste WOUAH !   M.G Spyreading


Note : 10/10



vendredi 14 octobre 2016

Parce que je t'aime ★ Guillaume Musso

Publié chez : Pocket
Date : 2011
Pages : 307
Prix : 7.80 euros. 


Lu durant Mai 2016.
          Genre : Drame          

Layla, petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où l'on avait perdu sa trace. Elle est vivante mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations : où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ? Une histoire d'amour envoûtante, un livre profondément humain qui vous plonge dans le mystère et le suspense, un dénouement que vous n'oublierez pas.





CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Il y a quelques années, j'avais essayé de lire "Que serais-je sans toi?" de cet auteur, mon avis avait été un peu mitigé bien que l'histoire fut passionnante. Cette fois-ci, j'ai décidé de lire "Parce que je t'aime" et là, ce fut la claque ! J'ai littéralement adoré cette histoire ! 

En 2002, Layla une petite fille de cinq ans disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. La police n'obtient aucun indice ni aucun témoin et l'affaire est rapidement classée. Ses parents Mark et Nicole Hattaway tentent d'obtenir des réponses, mais rien. On retrouve ces deux personnages cinq ans plus tard, dans des états de très grande tristesse et même, pour Mark de désespoir. Entre deux, nous suivons le parcours de Connor, le meilleur ami de Mark qui nous fait partager ses souvenirs de gamins en compagnie de Mark dans les rues de Chicago. Un autre personnage entre en jeu, Evie, une jeune adolescente à la recherche du meurtrier de sa mère et puis Alyson, l'héritière d'un richissime homme qui enchaîne les scandales et les frasques. 
Tout bascule le jour où la petite Layla est retrouvée au même endroit, cinq ans plus tard, jour pour jour...

Si l'intrigue principal m'intriguait dés le début, les intrigues secondaires m'ont paru encore meilleures. Le livre n'est pas bien épais et pourtant, on va de surprise en surprises et c'est vraiment agréable ! 

J'ai beaucoup aimé Connor ainsi qu'Evie, je les ai trouvé touchants et lorsqu'ils se rencontrent, il y a comme un lien qui se créer automatiquement entre eux et c'est juste magnifique. J'ai beaucoup eu de sympathie pour Mark, ce papa desespéré de retrouver sa petite fille. En revanche, Alyson ne m'a pas tant plus que cela bien qu'elle soit importante au récit.

Guillaume Musso a vraiment une très jolie plume et c'est un vrai régal de lire ses récits. Pour le moment "Parce que je t'aime" est mon favori car, je ne m'attendais absolument pas à cette chute finale. Je fus enchantée de ne pas la deviner. C'est très rare ! C'est fluide et vraiment très agréable à lire.

Je vous recommande donc chaudement ce roman de G. Musso, qui est une vraie perle et malgré quelques longueurs dans certains flash-back, j'ai tout de même adoré. Je me fais une joie de lire d'autres de ses romans ! M.G Spyreading

Note : 8/10

dimanche 9 octobre 2016

The Fault in our Stars ★ John Green

Publié chez : Dutton
Date : 2012
Pages : 318
Prix : 10.99 euros. 


Lu durant Mai 2016.
          Genre : Jeunesse, Romance          

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie


CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de coeur mai 2016


Il me tardait de découvrir cette histoire afin de ne plus me sentir seule au monde, celle qui ne l'avait toujours pas lu. Les avis étant très mitigés sur la toile (soit on adore, soit on déteste), j'ai voulu me faire mon propre avis. 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l'histoire de ce livre, nous suivons Hazel Grace Lancaster, une jeune femme de seize ans qui souffre d'un cancer du poumon qui s'est généralisé. Malgré que ces derniers ne fonctionnent plus, elle a un traitement qui la maintient en vie. Au fond d'elle, elle sait qu'elle va mourir et pour faire plaisir à ses parents, elle accepte de se rendre à un groupe de soutien pour les jeunes cancéreux. C'est ici qu'elle rencontre Augustus Waters, lui est en rémission. Entre le courant passe immédiatement et leur relation évoluera... Malgré tout, ils sont tous les deux conscients de leurs maladies et des conséquences de ces dernières...

Oui, c'est vrai que j'ai eu un petit coup de cœur pour cette histoire. Néanmoins, petit. J'ai bien aimé cette histoire, mais j'en attendais peut-être un peu trop. Probablement, je pensais que toute cette histoire serait bien plus tragique. Enfin bref, mais j'ai tout de même beaucoup aimé car, oui, c'est triste mais, j'ai également beaucoup rit car c'est plein d'humour et c'est tendre. 

Néanmoins, on ne peut pas rester insensible à cette histoire d'amour naissant qui peut briser ces deux êtres, si bien que j'ai tout de même été extrêmement touchée par le final. 

J'ai beaucoup aimé la version cinématographique d'ailleurs, Shailene Woodley est juste extraordinaire !

Le style de l'auteur est vraiment fluide, et simple. Ce fut mon premier roman en VO lu et je n'ai pas rencontré de grandes difficultés, il est vraiment très simple à lire. 

Pour conclure, je vous recommande ce livre, non pas parce que vous allez sans aucun doute pleurez, mais juste parce que je pense que c'est bien de se faire son propre avis sur des histoires aussi lues et populaires à présent. Je lirai d'autres livres de cet auteur prochainement. M.G Spyreading

Note : 8.5/10



Saga : Mercy Thompson, tome 4 : La croix d'ossements ★ Patricia Briggs

Publié chez : Milady (Bit-Lit)
Date : 2010
Pages : 382
Prix : 7.10 euros. 
Tome 4 : La croix d'ossements

Lu durant Avril/Mai 2016.
          Genre : Bit-Lit.          

>> Saga : Mercy Thompson.
Mercy Thompson a compris pourquoi sa race avait failli être exterminée de la façon la plus brutale qui soit. Quand les vampires ont quitté l’Europe pour immigrer en Amérique du Nord, ils ont trouvé que les membres de sa race avaient un talent caché... pour trucider des vampires. Malheureusement pour Mercy, la reine du repaire de vampires de sa ville a découvert qui elle est. Elle est de plus furieuse parce que Mercy s’est mise en travers son chemin et a tué l’un de ses vampires. Mercy pourrait avoir besoin de la protection de la meute de loups-garous et tout particulièrement de celle de son mâle alpha mais cela ne suffira peut-être pas à éloigner Marsilia qui a plus d’un tour dans son sac. Mercy ferait alors bien de surveiller ses arrières.


CE QU'EN PENSE SPYREADING :

Ce fut un vrai plaisir de retrouver Mercy Thompson dans ce quatrième tome qui fut tout comme le précédent, particulièrement addictif. 

Mercy Thompson a à peine le temps de se remettre des derniers événements et notamment celui qui l'aura le plus blessée, qu'elle est de nouveau menacée. Marsilia, la Reine des vampires a découvert que notre coyote garou s'en est prit à l'un des siens et compte bien le lui faire comprendre. La jeune femme découvre alors la marque de "la croix d'ossements" sur la porte de son garage. Ce qui est un signe de trahison, tout le monde est invité à s'en prendre à elle... Épaulée par ses fidèles amis, elle devra notamment faire face à une vieille connaissance de fac, Amber, qui vient lui demander de l'aide...

J'avais vraiment beaucoup aimé le troisième tome et je pense pour que pour le moment c'est mon favoris. Ce quatrième tome est bien moins basé sur l'action, je l'ai trouvé bien plus calme. On en apprends un peu plus sur le monde qui entoure notre héroïne.

Je suis toujours aussi fan de cette héroïne, elle est tellement loyale, droite, gentille et malgré tout ce qu'elle a pu endurer, elle essaye de se relever du mieux qu'elle peut et d'aider ceux qui ont besoin d'aide comme Amber. J'ai adoré retrouver Adam et Samuel bien évidemment. On ne peut que les aimer ces deux-là. 

Patricia Briggs a vraiment mis en scène un univers unique, vraiment fantastique. J'adore lire cette saga car je trouve qu'il y a une ambiance très particulière, vraiment. J'aime énormément le style d'écriture de cette auteur, c'est fluide et c'est vraiment agréable.  

J'attends avec impatience de me procurer le cinquième tome et d'ailleurs il faut que je le fasse rapidement car, j'ai tendance à mettre cette série un peu trop de côté, ce qui est dommage car elle est vraiment top !

Pour conclure, je vous conseille encore et encore cette saga. C'est un vrai petit bijou et on est forcément attacher à cette héroïne toute mignonne qui n'hésite pour autant pas à sortir les griffes quand il le faut. Ce tome quatre ne m'aura pas plus autant que le troisième mais j'ai tout de même adoré ma lecture.  M.G Spyreading  

Note : 9/10