jeudi 16 mars 2017

Tamara Drewe ★ Posy Simmonds

Publié chez : Jonathan Cape
Date : 2007
Pages : 134
Prix : 13,36 euros. 


Lu durant Septembre/octobre 2016.
          Genre : Bande-dessinée, Contemporain          

Avec son nez refait, ses jambes interminables, ses airs de princesse sexuelle, sa chronique dans un journal populaire, ses aspirations à la célébrité et sa propension à briser les coeurs, Tamara Drewe est l'archétype de l'Amazone urbaine de ce début de XXIe siècle. Son retour à la nature, dans le village en voie de gentryfication où a vécu sa mère, est un choc pour la petite communauté qui y prospère : les résidents de la Retraite d'écrivains dirigée par la vaillante Beth Hardiman et son mari, auteur de romans à gros tirages et d'adultères à répétition, l'acide Glen Larson, universitaire américain en surcharge pondérale et en panne d'inspiration...


CE QU'EN PENSE SPYREADING :
coup de cœur octobre 2016


Je cherchais ce livre depuis super longtemps et je ne le trouvais pas. Je suis une très grande fan de l'adaptation qu'en a fait Stephen Frears, et j'avais envie de découvrir l'oeuvre originale. 

Tamara Drewe revient dans sa ville natale suite aux décès de sa mère. Loin de Londres, la petit village qu'elle retrouve est loin de tout : Un seul pub, une maison tous les cent mètres et la campagne à perte de vue ! Notre héroïne retrouve sur place les Hardiment, qui tiennent une maison d'écrivains, dont le mari, infidèle est un écrivain à succès. Elle retrouve aussi Andy Cobb, son premier copain... Au fil des saisons, nous allons suivre ces personnages et leurs évolutions. 

J'aime tellement l'ambiance de cette histoire, le côté campagne, bien cocooning. L'atmosphère des commères du village qui veulent tout savoir de tout le monde... C'est vraiment une histoire fraîche et sans prise de tête. 

J'aime beaucoup l'héroïne, mais alors je suis carrément fan d'Andy Cobb et des adolescentes (Jody et Casey) qui donnent un rythme à l'histoire.

Les graphismes sont assez simple mais très jolis, dont les tons froids et des couleurs pâles. Le style d'écriture de Posy Simmonds est vraiment super, avec le franc-parlé des anglais, j'adore !

En bref, je vous recommande chaudement cette histoire que j'ai adoré !  Et même si vous connaissez le film, il y a quand même quelques différences avec le livre : La fin n'est pas du tout similaire ! M.G Spyreading

Note : 9,5/10. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire